Voyages – Eindhoven mérite elle aussi d’être découverte

Publié

VoyagesEindhoven mérite elle aussi d’être découverte

La cinquième ville des Pays-Bas attend les visiteurs, dans l’ombre d’Amsterdam, mais avec des éléments intéressants.

Le secteur du Ketelhuis, dans le Strijp-S, fait partie des endroits prisés pour se détendre autour d’un verre ou pour aller au restaurant.

Le secteur du Ketelhuis, dans le Strijp-S, fait partie des endroits prisés pour se détendre autour d’un verre ou pour aller au restaurant.

Eindhoven est l’une des plus vieilles villes des Pays-Bas, avec des mentions remontant au XIIIe siècle. C’est aussi, sous l’impulsion du géant mondial de l’électronique Philips, qui a boosté la ville, et d’architectes, l’une des cités les plus modernes du pays.

Ainsi, le centre-ville, au sud de la gare, est d’aspect moderne, mais reste dominé par les hauts clochers de l’église Sainte Catharina, dont la construction s’est achevée en 1861. Des ruelles piétonnes mènent de la gare à l’hôtel de ville, qui date des années 50. Plus loin, on pourra flâner le long de la rivière Dommel. Le secteur regorge d’ailleurs de boutiques, cafés et petits restaurants et, comme dans toute ville néerlandaise qui se respecte, il est agréable d’y louer un vélo pour se promener. D’autant que malgré l’importance économique de son industrie, Eindhoven reste une ville plutôt verte, avec plusieurs parcs.

Eindhoven ne propose peut-être pas la même diversité et une histoire aussi riche que sa grande voisine Amsterdam, située 120 km plus au nord, mais elle ne manque pas d’intérêt pour autant. Ainsi, le quartier du Strijp-S, autrefois un des fiefs du géant Philips, accueille désormais moult entreprises des secteurs de la création, mais aussi des bars et restaurants où se détendre, notamment dans la zone du Ketelhuis.

Eindhoven est aussi une ville de football. Le PSV est un des grands clubs du royaume et a même été champion d’Europe. L’ambiance du Philips Stadion vaut le déplacement. Enfin, la ville abrite des pièces architecturales de premier plan, comme la «soucoupe volante» du centre de conférence «Evoluon», emblématique d’Eindhoven.

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

«Evoluon», l’emblématique

Avec ses airs de soucoupe volante tout droit débarquée d’un film de science-fiction, le bâtiment «Evoluon» est devenu, depuis sa construction en 1966, un des emblèmes de la modernité d’Eindhoven. D’un diamètre de 77 m, l’audacieux bâtiment construit par Philips et conçu par des architectes néerlandais a été un musée des sciences et des techniques jusqu’en 1989, avant de devenir, en 1998, un centre de conférences. On y trouve aussi un restaurant et diverses manifestations y sont régulièrement organisées.

Comment y aller

Eindhoven étant située dans le sud des Pays-Bas, le trajet en voiture n’est pas trop long. Comptez un peu moins de trois heures depuis Luxembourg-Ville, si la circulation est normale. Depuis la capitale, dirigez-vous vers Liège, puis Maastricht avant d’arriver sur Eindhoven. En train, il vous faudra au moins cinq heures, avec plusieurs changements.

Ton opinion