Aux Etats-Unis – Elle a ému le web mais c'est elle qui a tué le bébé

Publié

Aux États-UnisElle a ému le web mais c'est elle qui a tué le bébé

Une Américaine avait lancé une collecte de fonds en ligne pour les obsèques de son défunt bébé. Il s'avère que c'est elle qui l'a tué, elle a été arrêtée six mois plus tard.

Une Américaine de 24 ans a été arrêtée, le 1er novembre, à Clearwater (Floride). Victoria Jackson est accusée d'avoir tué son bébé de 10 mois puis d'avoir lancé une collecte de fonds sur Internet pour son enterrement. La jeune femme a étouffé son fils Malachi avec un oreiller, le 24 mai dernier. Elle a ensuite appelé les urgences, expliquant avoir retrouvé son bébé inconscient dans son berceau.

Le 1er juin, elle créait une page sur GoFundMe dans l'espoir de récolter des fonds pour ses funérailles. «Je veux donner à mon fils le meilleur enterrement possible. Je n'avais jamais eu le cœur autant brisé. S'il vous plaît, aidez-moi à m'occuper de mon bébé une dernière fois», avait-elle écrit.

«Elle a été tellement manipulatrice»

Grâce à cet appel aux dons, Victoria Jackson était parvenue à lever la somme de 4 300 dollars, rapporte ABC Action News. Le 30 octobre cependant, une amie de la jeune femme a appelé la police. Cette personne a déclaré que Victoria lui avait avoué avoir tué son fils. Grâce à ce tuyau, l'Américaine a été arrêtée le 1er novembre et a avoué les faits. Elle risque une mise en examen pour meurtre au premier degré.

La plateforme GoFundMe a fait savoir qu'elle avait supprimé la page créée par Victoria et qu'elle s'attelait au remboursement des dons. «Quand une tragédie arrive, il faut se montrer compatissant, aimant et gentil, et elle a complètement profité de cela. Personne n'était au courant de la véritable histoire, à part elle-même, et cette amie à qui elle en parlé», déplore Marah Gonzales, qui connaît Victoria Jackson depuis le lycée et qui a participé à la collecte de fonds. «Elle a été tellement manipulatrice», conclut-elle.

(L'essentiel/joc)

Ton opinion