Au Royaume-Uni – Elle écrit un tweet fatal la veille d'un nouveau job

Publié

Au Royaume-UniElle écrit un tweet fatal la veille d'un nouveau job

Une jeune femme a cru bon de faire savoir sur Twitter qu'elle n'était pas motivée à l'idée de commencer un nouveau travail. La réponse de son ex-futur chef n'a pas tardé.

La jeune femme devra se mettre en quête d'un autre travail.

La jeune femme devra se mettre en quête d'un autre travail.

Twitter

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Cella, utilisatrice de Twitter, ne se réjouissait pas vraiment de commencer un nouveau travail. La veille de sa nouvelle carrière, la jeune femme a cru bon de tweeter: «Ew… je commence ce pu**** de job de m**** demain», ajoutant une série de pouces tournés vers le bas. Mauvaise idée. Le patron de la pizzeria qui s'apprêtait à accueillir Cella comme nouvelle employée a été alerté par un de ses salariés qui était tombé sur le fameux tweet.

Vexé, il a décidé de ne pas engager une personne aussi peu motivée à l'idée de travailler pour lui. Et lui a fait savoir sur Twitter, dès le lendemain: «Non, tu ne commences pas ce pu**** de job aujourd'hui! Je viens de te virer! Bonne chance sans argent et dans ta vie sans travail!», lui a-t-il écrit.

Félicitée par des internautes

Sur le réseau social, l'employeur nommé Robert Waple n'a pas hésité à narguer la jeune femme, lui expliquant qu'elle était passée à côté d'un emploi qui n'avait rien de bien sorcier et qu'elle aurait, en plus, eu droit à de la pizza gratuite.

Dans le doute, Cella a appelé le restaurant. Elle est tombée sur un autre manager qui lui a confirmé son licenciement. La mésaventure de la jeune femme a beaucoup amusé les internautes, qui l'ont félicitée et soutenue, non sans une certaine ironie. «Félicitations! La première personne qui se fait virer avant même d'avoir commencé à travailler!», a notamment commenté un twitto.

(L'essentiel/joc)

Ton opinion