Héritage à Longwy – Elle lègue 500 000 dollars au musée des Emaux

Publié

Héritage à LongwyElle lègue 500 000 dollars au musée des Emaux

LONGWY - Deux ans après la mort d'une Américaine, née à Longwy et amoureuse des productions de la faïencerie, la mairie a bel et bien reçu les fonds.

C'est un peu Noël avant l'heure à Longwy. Deux ans après avoir reçu une promesse de don, la cité des Emaux vient de recevoir les fonds. 500 000 dollars (370 470 euros) pour être précis à destination du Musée municipal des Emaux, indique dimanche Le Républicain Lorrain. Une manne financière octroyée par Marie-France Dougherty-Manners, une Américaine née à Longwy et morte en juin 2011. «C'est le geste d'une collectionneuse passionnée», indique Edouard Jacque, maire de Longwy, cité par le quotidien lorrain.

Bien que décédée en juin 2011, le don de la riche Américaine n'a été effectif que ces derniers jours en raison de formalités administratives liées notamment aux droits de succession américains. Dans son testament, Marie-France Dougherty-Manners prévoit que le demi-million de dollars devra être affecté au développement et la promotion des collections existantes, ainsi qu'à l'acquisition de nouvelles pièces. Autre souhait: l'installation d'une plaque commémorative à son nom à l'entrée du musée. Un geste effectué il y a deux ans, lors de l'annonce de ce don providentiel.

À noter que la mairie envisage d'ores et déjà d'utiliser ces fonds pour améliorer les espaces d'exposition, moderniser les locaux et mettre le bâtiment aux normes, notamment en ce qui concerne l'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

(L'essentiel Online)

Ton opinion