Tendance culinaire – Elle mange… des testicules de taureau crus
Publié

Tendance culinaireElle mange… des testicules de taureau crus

La starlette Heidi Montag se délecte d’abats crus. Une tendance culinaire discutable, popularisée par un médecin américain.

par
Nina Seddik
L’Américaine Heidi Montag consomme régulièrement des abats crus.

L’Américaine Heidi Montag consomme régulièrement des abats crus.

Instagram heidimontag

«On s’y habitue vraiment», révèle la starlette de télé-réalité et influenceuse, Heidi Montag, entre deux bouchées de foie cru, dans une vidéo postée la semaine dernière.

Quelques jours plus tôt, l’Américaine avait déjà goûté aux testicules de taureau crus.

La starlette fait partie des adeptes de Paul Saladino, un médecin suivi par plus de 200’000 personnes sur Instagram. L’Américain de 44 ans – auteur du livre «The Carnivore Code» – vante les bienfaits d’une consommation quotidienne d’abats et de viande rouge crus. Sa méthode – basée sur le régime crudivore dans lequel on privilégie les aliments crus – fait aussi la part belle aux fruits mais bannit les féculents et même les légumes qui, selon lui, n’apporteraient aucun nutriment que la viande ne puisse apporter. 

Dans la vidéo ci-dessous, le médecin partage la recette d’un cocktail sans alcool qui est, en fait, un mélange des liquides résiduels d’un cœur, de testicules et d’un foie. 

Bien qu’un tel régime alimentaire ne soit pas sans danger (voir à la fin de l’article), le médecin-influenceur assure que ses bienfaits seraient nombreux. Parmi eux: une réduction de l’inflammation du corps et de la douleur, un meilleur sommeil, une perte de poids et une amélioration des performances sexuelles.

Manger des abats crus? Une mauvaise idée

La viande et les abats sont certes riches en nutriments mais ils le sont aussi en graisses saturées et en sel. Une consommation excessive augmente donc les risques cardiovasculaires, entre autres. Par ailleurs, les nutritionnistes déconseillent fortement de consommer des abats crus – en raison de la présence de bactéries ne pouvant être détruites que grâce à la cuisson – afin d’éviter toute intoxication alimentaire.

Ton opinion

5 commentaires