«7AM-7PM» – Elle prend en photo les gens le matin puis le soir

Publié

«7AM-7PM»Elle prend en photo les gens le matin puis le soir

À travers sa série de portraits intitulée «7AM-7PM», la photographe belge Barbara Iweins capture l’évolution d'un visage au cours d’une journée.

La photographe bruxelloise Barbara Iweins est l’auteur d’une étonnante série de portraits appelée «7AM-7PM» où figurent un personnage et son double, qui est lui-même. La jeune femme a saisi ses sujets au lever et en début de soirée pour capter l’évolution de leur visage.

«Mon intention n'est pas de montrer seulement la différence entre le matin et le soir. C'est surtout la recherche d'innocence et de vulnérabilité que j'essayais de trouver à travers ces portraits du matin», explique-t-elle. Ces clichés s’inscrivent dans un cycle, «Au coin de ma rue», débuté il y a 7 ans. La photographe est allée à la rencontre d’inconnus dans la rue pour les photographier. «Après 300 portraits, j’ai réalisé que le masque qu’ils me renvoyaient était trop éphémère. J’ai voulu en savoir davantage. J’ai voulu entrer dans l’intimité qui se cachait là-derrière».

«J’ai réalisé que chacun d’entre nous posait»

L’artiste raconte qu’elle a recontacté 30 personnes sur les 300. «Je savais que c’était bizarre et que je serais confrontée à des refus. Mais ces gens étaient assez dingues pour me laisser entrer dans leur vie». Après quoi, elle les a photographiés à nouveau. Chacun une fois par an durant 5 ans en tenant compte d’un thème.

«7AM-7PM» est la quatrième série de ce cycle. «À cause des réseaux sociaux, de la présence accrue des appareils photo dans nos vies, des selfies… avec les années, j’ai réalisé que chacun d’entre nous posait». Elle se souvient que, 5 ans auparavant, les inconnus se montraient timides, ils tentaient de se cacher derrière un sac ou quelque autre objet.

C’est à ce moment-là qu’a germé le désir de saisir la «vulnérabilité» à 7 heures du matin, quand la garde est baissée. «Je ne veux pas d’une image parfaitement contrôlée».

(L'essentiel/Emmanuel Coissy)

Ton opinion