Train Luxembourg-Arlon – Elle retire le masque pour manger: 300 euros d'amende
Publié

Train Luxembourg-ArlonElle retire le masque pour manger: 300 euros d'amende

LUXEMBOURG/ARLON - Une frontalière belge qui circulait dans un train au départ de Luxembourg a été verbalisée pour avoir enlevé son masque. Une sanction pas exceptionnelle.

Le port du masque est obligatoire en toutes circonstances dans les transports publics au Luxembourg.

Le port du masque est obligatoire en toutes circonstances dans les transports publics au Luxembourg.

Jamais un encas ne lui avait coûté aussi cher. Une frontalière belge qui circulait dans un train entre Luxembourg et Arlon a été verbalisée 300 euros par les douaniers luxembourgeois, raconte le site lesfrontaliers.lu. Sa faute? Avoir retiré son masque le temps d'un instant pour déguster un biscuit. L'usagère se pensait dans son bon droit, mais les règles ont été appliquées à la lettre par les autorités.

«Des contrôles inopinés à intervalles réguliers»

Insuffisant pour que les douaniers passent l'éponge. Au grand dam de la frontalière qui invoque «l'esprit de la loi»: «J’ai toujours respecté les lois luxembourgeoises. Je paie mes impôts au Luxembourg, je suis à jour dans ma vaccination et je respecte les gestes barrières», explique celle qui emprunte le train depuis une vingtaine d'années entre Marbehan (commune de Habay) et Luxembourg. Elle a l'intention de contester cette amende, le contrôle ayant été effectué dans un train de la SNCB.

Une requête qui a peu de chance d'aboutir, les autorités luxembourgeoises ayant le droit de réaliser des opérations dans les trains frontaliers. Récemment, le député DP Max Hahn s'était ému dans une question parlementaire d'un relâchement du port du masque dans les transports publics.

Le ministre Déi Gréng de la Mobilité François Bausch, lui avait répondu que seuls les policiers et douaniers étaient habilités à dresser une amende, l'Administration des douanes et accises se concentrant en particulier sur les opérations dans les transports. Des contrôles «inopinés» ont lieu «à intervalles réguliers», a-t-il ajouté. Ainsi, plusieurs opérations dans les trains et à la gare de Luxembourg ont permis de contrôler 5 192 usagers, illustre le ministre. 80 personnes ont reçu un avertissement taxé.

(th/L'essentiel)

Ton opinion