Wimbledon: Elle soigne un petit ramasseur de balles avec des bonbons

Publié

WimbledonElle soigne un petit ramasseur de balles avec des bonbons

Jodie Burrage a accouru auprès d’un jeune ramasseur de balles victime d’un malaise. La Britannique s’est reconnue en lui, puisqu’elle avait eu une crise de panique lorsqu’elle avait disputé le tournoi juniors de Wimbledon. 

par
Claude-Alain Zufferey
Jodie Burrage a donné au jeune homme tout le sucre qu’elle avait sous la main.

Jodie Burrage a donné au jeune homme tout le sucre qu’elle avait sous la main.

La joueuse britannique, classée 141e à la WTA, a sauvé la mise à un ramasseur de balles après qu'il s'est écroulé sur le court. Elle lui a donné une boisson isotonique, un gel énergétique et même des bonbons d’une marque très connue en Grande-Bretagne, qu’un spectateur lui avait transmis depuis les gradins. Le tout pour que le jeune, complètement étourdi, retrouve des couleurs.

Cette scène est survenue dans la rencontre du premier tour du tableau féminin entre Lesia Tsurenko (WTA 101) et Jodie Burrage, alors que l'Ukrainienne avait remporté la première manche 6-2. «Il a juste dit qu'il se sentait faible. Il ne pouvait pas vraiment parler. C'était assez pénible à voir. Apparemment, son taux de sucre dans le sang était très bas. J'ai essayé de lui donner du sucre, je lui ai donné un Gatorade et un gel.»

Le geste de la joueuse de 23 ans a tout de suite été mis en avant par les internautes et les gens suivant le tournoi.

L'un d'entre eux a écrit : «Jodie Burrage donnant des Percy Pigs à un ramasseur de balles malade est la chose la plus british que j'aie jamais vue à Wimbledon.»

Mais Jodie Burrage ne pense pas avoir fait quelque chose de vraiment spécial: «J'ai juste réagi comme n'importe qui. Il n'était pas dans une bonne position. J'ai essayé de l'aider autant que possible. En fait, j'ai eu une crise de panique une fois en juniors ici, donc j’ai été dans sa situation. Je me suis reconnue en lui.»

Le ramasseur de balles mal en point a finalement été aidé par un juge de ligne et l'arbitre afin qu’il puisse quitter le terrain. Il a ensuite été soigné par des ambulanciers à côté du court 18 et a été emmené dans un fauteuil roulant.

Ton opinion

2 commentaires