Nouveau job: Elles sont payées pour choisir le prénom des enfants des autres

Publié

Nouveau jobElles sont payées pour choisir le prénom des enfants des autres

Des consultantes aident des parents à choisir le prénom de leurs enfants. Elles suggèrent des idées sur mesure pour des prix parfois très élevés.

par
Lauren Cavin-Hostettler
Des parents qui ne trouvent pas de prénoms pour leur enfant font appel à des consultantes.

Des parents qui ne trouvent pas de prénoms pour leur enfant font appel à des consultantes.

Getty Images/iStockphoto

«Si vous regardez les noms de bébé les plus populaires, c’est révélateur de nos valeurs culturelles et de nos aspirations», commente Taylor A. Humphrey, à la tête de What’s in a Baby Name. Cette Américaine de 33 ans est consultante en prénoms. Elle publie ses conseils sur TikTok à ses 70 000 abonnés et propose ses services pour les parents en quête du prénom parfait. «Souvent, je suis appelée par des parents qui sont à court d’idées pour un troisième ou un quatrième enfant», confiait-elle, à Page Six. Elle publie, par exemple, des listes de prénoms pour aller avec ceux des frères et sœurs.

Taylor A. Humphrey explique que son activité lui a rapporté 150 000 dollars (environ 137 000 euros), en aidant une centaine de couples, en 2020. «Certains parents, paniqués en imaginant ne pas avoir de prénom à temps, m’ont payé 10 000 dollars (9 100 euros)», détaille-t-elle.

Seriez-vous prêts à payer pour trouver le prénom de votre enfant?

De 20 à 23 000 euros

Taylor A. Humphrey n’est pas la seule à être payée pour trouver des prénoms à des enfants qui ne sont pas les siens. Emily Kim compte 200 000 followers sur TikTok, où elle devine les noms de bébés de stars et conseille de futurs parents pour nommer leur progéniture. Une consultation, de cinq à sept minutes, avec elle coûte minimum 225 dollars (206 euros). L’Américaine, qui se décrit comme une «influenceuse des prénoms», explique à Vogue qu’elle parcourt les réseaux sociaux de ses clients, leur demande les noms qu’ils ont donnés à d’autres enfants ou à des animaux domestiques, les noms de leurs neveux et nièces (afin d’éviter les doublons), puis elle établit une liste pour inspirer les parents.

Stephanie Coffield est l’auteure du livre «Names Don’t Have a Gender» (Les noms n’ont pas de genre) et vit dans le Minnesota avec son mari et ses deux filles. Suivie par 228 000 personnes sur TikTok, elle donne de nombreuses idées de prénoms, basées sur un thème, une initiale ou un nombre de lettres précis. Sur son site Internet, elle propose une rencontre en vidéo dès 45 dollars (42 euros) et une dizaine de propositions de prénoms en ajoutant la somme de 10 dollars (9 euros).

Ce phénomène touche également l’Europe. Sur Instagram, on trouve le compte Idées_prénoms, géré par Violaine, une Française de Clermont-Ferrand qui se décrit comme une experte en prénoms. Outre des listes de prénoms, elle propose des consultations allant de 20 à 65 euros.

Ton opinion

21 commentaires