Esch2022 – Elles suivent un atelier de danse... à l'église
Publié

Esch2022Elles suivent un atelier de danse... à l'église

LASAUVAGE - Actuellement, les chorégraphes de Lucoda font des ateliers à l’église Sainte-Barbe, à Lasauvage, en vue d’un grand bal pour Esch2022 à Differdange.

1 / 4
Les chorégraphes de Lucoda organisent des ateliers à l’église Sainte-Barbe, à Lasauvage, en vue d’un grand bal pour Esch2022 à Differdange.

Les chorégraphes de Lucoda organisent des ateliers à l’église Sainte-Barbe, à Lasauvage, en vue d’un grand bal pour Esch2022 à Differdange.

L'essentiel
Ce dimanche 23 janvier, les jeunes femmes de l’ASBL Flic Flac travaillaient sous la direction d’Ioanna Anousaki.

Ce dimanche 23 janvier, les jeunes femmes de l’ASBL Flic Flac travaillaient sous la direction d’Ioanna Anousaki.

L'essentiel
L'essentiel

«Quand on a su qu’on allait danser du baroque dans une église on était dubitatives. Puis on a vu les lieux. Ils sont extraordinaires, la lumière, la manière dont la musique résonne!», s’enthousiasment ce dimanche Carolina, 16 ans, et Monica, 17, après avoir exécuté des pas de bourrée en tee-shirt, legging et chaussettes, sur le tapis de danse installé à l’église Sainte-Barbe, à Lasauvage.

Le collectif de danse Lucoda organise, dans l’édifice désacralisé et rénové, des ateliers en vue du bal des DifferDanceDays, auquel est invité le public cet automne à Differdange pour Esch2022. Ce dimanche, les jeunes femmes de l’ASBL Flic Flac travaillaient sous la direction d’Ioanna Anousaki. «Nous avons répété des danses baroques et de la valse, retravaillées de manière contemporaine», note l’intéressée.

«L’idée est de retracer l’histoire de la danse, en intégrant des ASBL locales. Chaque atelier est mené par un chorégraphe différent et traite d’une danse différente. Nous sommes des danseurs contemporains, nous avons dû faire des recherches historiques en ligne», s’amuse Rhiannon Morgan, qui dirige les DifferDanceDays avec Giovanni Zazzera. Carolina et Monica ont apprécié. «Ce sont des danses qu’on ne connaissait pas et qui nous inspireront dans nos propres chorés».

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Ton opinion