Récit – Emmanuel Lepage convie à faire de singuliers voyages

Publié

RécitEmmanuel Lepage convie à faire de singuliers voyages

Le nouvel album du dessinateur breton mêle de la BD à des illustrations, des dessins anciens, des extraits de l’«Odyssée».

Emmanuel Lepage («La Terre sans mal», «Muchacho», «Printemps à Tchernobyl, «La lune est blanche») est un auteur vraiment différent. Et «Les voyages d'Ulysse» le prouve à nouveau magnifiquement. Emmanuel Lepage aura mis près de dix ans à réaliser cet album hybride scénarisé par sa femme Sophie Michel. Jules Toulet, peintre obscur de la fin du XIXe siècle, a perdu sa muse, Anna. Les quelques lettres qu’il a reçues d’elle l’ont empêché de se remettre à peindre. Il traîne dans Istanbul et tente de retrouver la créativité de ses années de jeunesse.

Le cœur dévasté et les poches vides, il va alors embarquer sur L’Odysseus, le navire de la mystérieuse capitaine Salomé Ziegler, qui l’accepte à bord car elle s’intéresse à la peinture. Elle compte sur lui pour l’aider à retrouver un peintre, Ammôn Kasacz. «À l’origine, je ne voulais pas faire une BD mais un livre illustré pour mon fils Ulysse, comme je l’avais fait pour ma fille quelques années auparavant avec "Les voyages d’Anna"», dit l’auteur breton.

Mêlant planches de bande dessinée, grandes illustrations, dessins anciens, extraits de l’Odyssée d'Homère, cet album est un hommage à son maître, René Follet, 85 ans. Un fabuleux récit maritime avec une liberté incroyable. «J’avais envie de revenir à la fiction, mais avec l’acquis de la BD de reportage, qui m’a appris à travailler avec des contraintes», commente Emmanuel Lepage.

D’Istanbul à Gibraltar, en passant par Alexandrie ou l’île de Santorin, Salomé Ziegler sillonne la Méditerranée à bord de l’Odysseus, telle une Ulysse moderne, multipliant les aventures sans jamais dévier de son chemin. Malgré ses quelque 200 planches, ce récit se lit d'une traite.

«C’est le personnage féminin de BD le plus fort depuis la série "Les Passagers du vent", de François Bourgeon», assure Daniel Maghen. En 2005, Emmanuel Lepage avait publié aux Éditions Daniel Maghen «Les voyages d’Anna». Un ouvrage, qui relatait les aventures de Jules Toulet, peintre voyageur parcourant le monde en compagnie d’Anna. Épuisé depuis des années, il reparaît en même temps que «Les voyages d'Ulysse» dans une version plus riche de 40 pages.

(Denis Berche/L'essentiel)

«Les voyages d’Ulysse»

Emmanuel Lepage, Sophie Michel et René Follet.

Editions Daniel Maghen.

Ton opinion