Le saviez-vous? – En 1935, Miss France venait... de Sarrebruck

Publié

Le saviez-vous?En 1935, Miss France venait... de Sarrebruck

SARREBRUCK - Alors que la nouvelle Miss France sera élue samedi soir à Caen, retour sur une drôle d'anecdote concernant le concours.

Elisabeth Pitz a été élue Miss France, 85 ans avant Amandine Petit (DR et AFP)

Elisabeth Pitz a été élue Miss France, 85 ans avant Amandine Petit (DR et AFP)

Le 18 mai 1935, coup de tonnerre dans le ciel de Paris: Élisabeth Pitz, à peine deux heures après avoir été sacrée Miss France, abandonne sa couronne et son écharpe à sa première dauphine. Sa faute, selon ses détracteurs? Ne pas être née sur le territoire national.

La jeune femme de 24 ans a en effet participé à l'élection nationale avec l'écharpe de Miss Sarrebruck, décrochée un an plus tôt. La Sarre était encore à ce moment-là sous mandat de la Société des Nations (ancêtre de l'ONU) depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et le traité de Versailles. Et sous influence de la France qui s'était vu octroyer la propriété des mines de charbon du bassin de la Sarre. Jusqu'en janvier 1935 où les habitants ont largement choisi (+90%) d'être à nouveau rattachés à l'Allemagne. Soit quelques semaines avant le concours.

Elisabeth Pitz, elle, militait pour que la Sarre ne tombe pas sous le joug de l'Allemagne devenue nazie en 1933, et avait choisi la nationalité française. En vain. C'est finalement Miss Paris, Gisèle Préville qui a été sacrée Miss France et qui figure dans les archives du concours. La jeune Sarroise la recroisa quelque semaines plus tard - en tant que Miss Rhénanie - au concours de Miss Europe.

(mc/L'essentiel)

Ton opinion