Constat au Luxembourg – En 20 ans, le pays a perdu 137 hôtels ou auberges

Publié

Constat au LuxembourgEn 20 ans, le pays a perdu 137 hôtels ou auberges

LUXEMBOURG - Si le nombre de nuitées augmente, signe d'un tourisme dynamique, l'hébergement est en revanche à la baisse. Des projets devraient inverser la tendance.

Le célèbre Hôtel Rix, caché dans son écrin en retrait du boulevard Royal à Luxembourg-ville, a été démoli en 2013.

Le célèbre Hôtel Rix, caché dans son écrin en retrait du boulevard Royal à Luxembourg-ville, a été démoli en 2013.

Editpress/Pierre Matge

Le Luxembourg comptait 369 hôtels, auberges et pensions en 1995. En 2016, il n'y en a plus «que» 232 à travers le pays. C'est l'état des lieux dressé par le ministre de l'Économie, Étienne Schneider, dans une réponse parlementaire adressée au député Marc Angel (LSAP). 137 hôtels de moins sur vingt ans, c'est aussi 452 chambres qui ont disparu. Plusieurs facteurs expliquent cette diminution, plus forte dans «les régions rurales comme les Ardennes ou le Mullerthal» que «dans le centre, à Luxembourg-ville et dans le sud du pays».

«Certains établissements ont dû fermer parce qu'ils avaient raté le bon moment pour s'adapter et investir afin de rester concurrentiel», souligne Étienne Schneider. De façon générale, les très petites structures sont remplacées par «des établissements d'hébergement plus grand, plus rentables». Enfin, certains gérants n'ont tout simplement pas trouvé de successeurs.

1 000 nouvelles chambres d'ici cinq ans

Ce constat est paradoxal quand on sait que le Luxembourg mise sur le tourisme et surtout que celui-ci est plutôt dynamique depuis quelques années: entre 2010 et 2015, le nombre de nuitées annuelles est passé de 1,8 à 2,9 millions. Le gouvernement, à travers Luxembourg for Tourism notamment, mise beaucoup sur le secteur touristique et la promotion du pays, et entend inverser la tendance en matière d'hébergement.

«Treize millions d'euros de subsides ont été accordés au secteur de l'hébergement depuis 2013», rappelle Étienne Schneider. Et plusieurs projets hôteliers sont évoqués et «devraient apporter plus ou moins 1 000 chambres supplémentaires sur les cinq prochaines années». Des projets qui concernent la capitale, avec entre autres un établissement de luxe au Kirchberg, à l'aéroport du Findel où un hôtel de 210 chambres est annoncé, ou encore à Neudorf. Le ministre de l'Économie se félicite également de «l'ouverture récente d'un nouvel hôtel dans les Ardennes».

(NC/L'essentiel)

Ton opinion