Novak Djokovic – «En 2010, j’ai failli tout plaquer»

Publié

Novak Djokovic«En 2010, j’ai failli tout plaquer»

Invité d’une émission de télévision serbe, l’ancien n° 1 mondial a évoqué une période de démotivation, à la suite de défaites à répétition.

Le parcours du serbe à l'Open d'Australie s'est terminé en quart de finale face à Wawrinka cette année. (photo: Keystone)

Le parcours du serbe à l'Open d'Australie s'est terminé en quart de finale face à Wawrinka cette année. (photo: Keystone)

Novak Djokovic a bien failli passer à côté d’une place de n° 1 mondial. Le Belgradois a fait cette révélation lors d’un talk-show à la télévision de son pays. «Avec le tennis, j’ai eu un coup de foudre, a-t-il ­expliqué. Mais en 2010, ma ­relation avec ce sport était un mélange d’amour et de haine. Je perdais beaucoup lorsque j’affrontais Roger Federer et Rafael Nadal. C’est simple, j’ai failli tout plaquer».

Vainqueur de l’Open d’Australie en 2008, à 21 ans, «Nole» a ensuite vécu deux années difficiles lors des tournois du Grand Chelem. Alors qu’il était bien établi dans le top 4, Novak Djokovic n’avait atteint qu’une finale en Grand Chelem et avait sans cesse subi la loi de ses deux principaux contradicteurs.

Orgueilleux à l’extrême, il n’a pourtant pas suivi sa première envie. «Je me suis dit que je devais être ca­pable de passer outre ce genre de chose, a-t-il enchaîné. Je voulais gagner Wimbledon, ce qui a toujours été mon objectif principal tout au long de ma carrière».

Requinqué, Djokovic a ensuite vécu une campagne 2011 pleine, avec trois titres en Grand Chelem à la clé, dont le tournoi londonien qui lui ­tenait tant à cœur...

(L'essentiel/ Grégory Beaud )

Ton opinion