Meurtres de la Saint Sylvestre – En appel, l'accusé clame encore son innocence
Publié

Meurtres de la Saint SylvestreEn appel, l'accusé clame encore son innocence

LUXEMBOURG - Mercredi, lors du procès en appel du double meurtre commis il y a cinq ans le soir de la Saint Sylvestre à Luxembourg, René D. a encore réfuté les accusations.

Tout semble laisser penser que l'homme de 35 ans sera jugé coupable et écopera d'une lourde peine.

Tout semble laisser penser que l'homme de 35 ans sera jugé coupable et écopera d'une lourde peine.

Editpress

Condamné à la perpétuité lors d'un premier procès, René D. a comparu en appel mercredi. Il a insisté sur son innocence concernant les deux meurtres pour lesquels il est accusé. Son avocat a, lui, demandé l'acquittement en raison de preuves insuffisantes et de vices de procédures. Lors de la nuit de la Saint Sylvestre 2009/2010, l'homme aujourd'hui âgé de 35 ans, avait tué par balle deux sans-papiers de 22 et 27 ans à la gare de Luxembourg. Les corps de deux victimes avaient été découverts dans une cour de la rue d'Hollerich et dans la rue Joseph Junck.

Les chances de gagner ce procès en appel sont très faibles pour René D. Des traces de poudre avaient en effet été retrouvées sur ses vêtements, ainsi que son sang dans sa voiture, ajouté à une cavale de trois mois, au terme de laquelle il avait été retrouvé en Espagne en mars 2010. Lors des précédentes audiences, un expert avait indiqué à la barre que René D. était responsable de ses actes au moment des faits même si, depuis son incarcération en 2010, il a effectué deux séjours en psychiatrie. L’accusé aurait agi sous l’effet de la drogue et pour un contentieux lié à un trafic de stupéfiants.

Le jugement final devrait tomber le 17 décembre. René D risque bien de passer le restant de ses jours derrière les barreaux. Mais l'accusé ne veut pas se résoudre à cette peine. «Monsieur le président, je peux vous assurer que je n'ai jamais tué personne», a-t-il conclu.

(L'essentiel)

Ton opinion