Publié

Gestes barrièresEn avion, neutralisez le siège d'à côté

Pour respecter les distanciations sociales, une compagnie aérienne low cost propose de réserver un siège vide pour 10 euros.

Eurowings dit «vouloir répondre à l’insécurité désormais manifestée par des millions de voyageurs».

Eurowings dit «vouloir répondre à l’insécurité désormais manifestée par des millions de voyageurs».

AFP

Afin de respecter la distanciation physique nécessaire pour diminuer la circulation du coronavirus, la compagnie aérienne Eurowings, la filiale low cost de Lufthansa, a décidé de baisser le prix de réservation d’un siège vide à côté de celui du passager, selon une information du site Air Journal.

Le principe lancé il y a six mois au prix de 18 euros évolue, puisque le coût est, depuis le vendredi 12 mars, de 10 euros. La compagnie parle d’une grande adaptabilité au vu de la situation, avec la possibilité de réserver le siège après l’achat du billet «via le centre d’appels ou directement au guichet de l’aéroport», les changements de réservation restant possibles jusqu’à 40 minutes avant le départ

Dans un communiqué, Jens Bischof, le PDG de la compagnie, a déclaré qu’Eurowings accueille «des millions de clients anxieux qui attachent désormais une importance particulière à un peu plus d’espace à bord en vol – que ce soit pour des raisons de confort ou d’hygiène».

À noter que la pandémie a aussi permis à Eurowings de reprendre des parts de marché en Allemagne. «Nous sommes par exemple le premier opérateur à Düsseldorf ou Stuttgart. Et maintenant nous allons monter en puissance à Berlin, avec l’ouverture d’une nouvelle base. Alors que certains abandonnent le marché allemand, nous démontrons notre attachement», a indiqué le directeur général d’Eurowings.

(L'essentiel/20min)

Ton opinion