Belgique/Thaïlande – En cavale, il envoie une carte postale à son ex-prison
Publié

Belgique/ThaïlandeEn cavale, il envoie une carte postale à son ex-prison

Évadé de la prison de Turnhout (Belgique) le 19 décembre dernier, un ex-détenu a renvoyé à l'institution pénitentiaire une carte postale de Thaïlande et son badge de détenu.

Un mois après son évasion, Oualid Sekkaki est en Thaïlande.

Un mois après son évasion, Oualid Sekkaki est en Thaïlande.

AFP/Mladen Antonov

«Salutations de Thaïlande!». C'est la mention écrite en grand sur une carte postale reçue par la prison de Turnhout en Belgique, à proximité de la frontière néerlandaise. Son expéditeur est... un détenu en cavale. La prison avait fait parler d'elle après l'évasion, le 19 décembre, de cinq détenus qui avaient escaladé un mur de six mètres de haut pendant leur promenade du soir pour s'enfuir. Trois d'entre eux avaient été rattrapés en quelques heures par la police, et un quatrième avait été retrouvé aux Pays-Bas, le 3 janvier.

Le cinquième homme, Oualid Sekkaki, 26 ans, court donc toujours, et il semblerait qu'il soit bien loin désormais. Comme l'indique la porte-parole de la prison de Turnhout au journal flamand Het Laatste Nieuws, l'institution pénitentiaire a reçu lundi un courrier de son ancien détenu. Dans l'enveloppe, se trouvaient la fameuse carte postale de Thaïlande, et l'ancien badge de détenu au nom de Oualid Sekkaki.

Le fuyard est le frère d'Ashraf Sekkaki, un criminel belge également passé par le centre de détention de Turnhout, et connu pour ses évasions de la prison de Bruges en hélicoptère en 2009, puis de celle d'Oujda au Maroc en 2010.

(vr/L'essentiel)

Ton opinion