En Inde: Des chambres d'étudiants équipées d'une sécurité anti-suicide

Publié

En IndeDes chambres d'étudiants équipées d'une sécurité anti-suicide

Une ville de l'Etat indien du Rajasthan a ordonné une sécurisation des résidences étudiantes après une vague de suicides de jeunes gens.

Au plan national, l'Inde a enregistré plus de 164 000 suicides en 2021, dont 8% étaient des étudiants, souvent passés à l'acte après un échec à des examens.

Au plan national, l'Inde a enregistré plus de 164 000 suicides en 2021, dont 8% étaient des étudiants, souvent passés à l'acte après un échec à des examens.

Khaleej Times

La ville de Kota, au bord du désert dans l'Etat du Rajasthan (nord-ouest), est une pépinière d'écoles privées préparant à l'entrée de prestigieuses écoles de médecine ou d'ingénierie, mais sa réputation a été ternie par de nombreux suicides d'étudiants : plus 20 déjà cette année, contre 15 en 2022.

Jeudi, l'administration du district de Kota a réagi en ordonnant aux entreprises de logements étudiants de remonter les ventilateurs de plafond des chambres de façon à ce qu'ils ne puissent pas supporter un poids humain.

«Pour empêcher les suicides d'augmenter parmi les étudiants (...), tous les exploitants d'auberges et de maisons d'hôtes privées de l'Etat sont invités à installer un dispositif de ressort de sécurité dans les ventilateurs de chaque pièce», indique l'ordre.

Selon des médias, 150 000 étudiants, venus de tout le pays, sont inscrits dans les plus de 300 instituts privés de Kota. Au plan national, l'Inde a enregistré plus de 164 000 suicides en 2021, dont 8% étaient des étudiants, souvent passés à l'acte après un échec à des examens, selon les dernières statistiques officielles disponibles.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires