Justice en Moselle – En prison parce qu'il appelait les pompiers pour rien

Publié

Justice en MoselleEn prison parce qu'il appelait les pompiers pour rien

METZ - Un trentenaire messin a été condamné à huit mois de prison ferme pour avoir fait appel à plusieurs reprises aux pompiers pour des motifs imaginaires.

Pour sa défense, le Messin de 32 ans a expliqué qu'il se trouvait dans un état dépressif.

Pour sa défense, le Messin de 32 ans a expliqué qu'il se trouvait dans un état dépressif.

Anthony Bouges (SDIS 57)/image d'illustration

Le tribunal judiciaire de Metz a condamné lundi un Messin de 32 ans en comparution immédiate à huit mois de prison ferme, avec maintien en détention. L'homme - en état de récidive - comparaissait à la barre suite à une plainte du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS 57), lassé des multiples appels au secours du trentenaire, toujours pour des motifs imaginaires.

Entre le 20 décembre 2020 et le 17 février 2021, le récidiviste a multiplié les appels, à chaque fois pour des faits non réels: incendie, malaise, fuite de gaz..., indique Le Républicain Lorrain. Les sapeurs-pompiers intervenaient pour rien, un préjudice que l'avocat de la partie civile a estimé à environ 1 790 euros. Le procureur a de son côté insisté sur la notion de récidive, soulignant que la justice avait jusque-là été compréhensive, avec des aménagements de peine.

Le tribunal a finalement suivi les réquisitions du ministère public. À l'issue du verdict, le trentenaire a été reconduit en prison, menottes au poignet. Il a également été condamné à rembourser le SDIS à hauteur du préjudice estimé.

(pp/L'essentiel)

Ton opinion