Consommation au Luxembourg: En ville, parkings trop chers et météo pénalisent le début des soldes

Publié

Consommation au LuxembourgEn ville, parkings trop chers et météo pénalisent le début des soldes

LUXEMBOURG – Les premiers jours des soldes n’attirent pas encore les foules, dans les boutiques du centre de la capitale. Reportage.

par
Joseph Gaulier
Les magasins proposent une série de démarques.

Les magasins proposent une série de démarques.

JG

«Pour l’instant, c’est encore trop calme», dit une vendeuse d’un magasin de la Grand-Rue, dans la capitale. Une dizaine de jours après le début des soldes, le temps n’est pas encore à la fréquentation maximale pour les commerçants, déplore celle qui vient de lancer la deuxième démarque. «Il n’y a tout simplement pas assez de monde dans les rues. Quand la météo est mauvaise, les gens préfèrent aller dans les centres commerciaux».

Un son de cloche que confirment plusieurs professionnels. «C’est parfois difficile de venir ici, à cause du trafic et des travaux. En plus, les parkings sont chers, liste Anaïs, vendeuse dans un magasin de vêtements. Elle souligne pourtant «l’importance du service client». Sa patronne Céline regrette qu’il y ait «de moins en moins de plus-value en ville». Elle note aussi que les habitudes de consommation ont changé: «Beaucoup de gens commandent sur Internet, quitte à se faire livrer en boutique. Dans ce cas, on s’y retrouve».

Les soldes perpétuels dans le viseur

Charlotte, une cliente venue «chercher des chemises», explique toujours «aimer les soldes, qui restent incontournables». Elle est venue dans les boutiques du centre-ville «juste avant d’aller travailler». Samuel, un trentenaire, préfère fréquenter un magasin qu’il connaît bien, afin de «voir et comparer les produits, ce qui est plus compliqué sur Internet».

«Pendant les soldes, nous voyons des clients fidèles qui sont très contents de nos promotions», constate Luca, vendeur dans une boutique de vêtements et chaussures. Il déplore que «la mentalité des soldes ait changé, avec des événements comme Black Friday où tout le monde a un peu abusé». Dans son viseur, les promotions à longueur d’année. Ainsi, «ces soldes sont les plus calmes depuis des années».

44 commentaires