Iraniènne condamnée à mort en Iran – Encore 99 coups de fouet pour Sakineh

Publié

Iraniènne condamnée à mort en IranEncore 99 coups de fouet pour Sakineh

Le fils de l'Iraniennec, condamnée à mort par lapidation, a déclaré lundi craindre l'exécution de la sentence après la fin du Ramadan.

Le Ramadan doit s'achever cette année autour du 10 septembre. Sajjad Mohammadi Ashtiani, 22 ans, a déclaré ne plus avoir de nouvelles de sa mère depuis que ses «aveux», que sa famille et ses avocats considèrent comme forcés, avaient été diffusés par la télévision iranienne le 11 août. «Les visites hebdomadaires sont interdites", a-t-il dit.

«Le mois du Ramadan touche à sa fin et selon la loi islamique, les exécutions peuvent de nouveau être appliquées», a-t-il ajouté. «Nous avons appris qu'elle a reçu 99 coups de fouet supplémentaires en prison», a ajouté le jeune homme, dont les propos en persan étaient traduits en français.

Sakineh Mohammadi Ashtiani a été condamnée à mort par lapidation en 2006 pour adultère et complicité dans le meurtre de son mari. Cette condamnation a déclenché une vaste campagne internationale pour éviter ce châtiment qui a été provisoirement suspendu.

lessentiel.lu avec afp

Ton opinion