Football – Encore des incidents lors d'un match en France
Publié

FootballEncore des incidents lors d'un match en France

La rencontre de coupe de France entre le Paris FC et Lyon a été définitivement interrompue en raison d'incidents en tribune juste avant le début de la seconde période.

Supporters and security staff members react near a flare during the French Cup round of 64 football match between Paris FC and Olympique Lyonnais (OL) at the Charlety stadium in Paris, on December 17, 2021. - The match was interrupted due to incidents in the stands. At half-time, several flares were launched toward Lyon supporters, and two improvised explosive devices also exploded. Spectators from this stand then descended on the lawn to move away from the scene of the incidents, preventing the resumption of the match. (Photo by Bertrand GUAY / AFP)

Supporters and security staff members react near a flare during the French Cup round of 64 football match between Paris FC and Olympique Lyonnais (OL) at the Charlety stadium in Paris, on December 17, 2021. - The match was interrupted due to incidents in the stands. At half-time, several flares were launched toward Lyon supporters, and two improvised explosive devices also exploded. Spectators from this stand then descended on the lawn to move away from the scene of the incidents, preventing the resumption of the match. (Photo by Bertrand GUAY / AFP)

AFP/Bertrand Guay

Le 32e de finale de Coupe de France entre le Paris-FC et Lyon disputé au stade Charléty à Paris a été interrompu vendredi par des incidents en tribunes alors que la deuxième période s'apprêtait à débuter. Pendant la pause, plusieurs fumigènes ont été lancés aux abords du parcage des supporteurs lyonnais. Deux bombes agricoles ont également explosé. Les forces de l'ordre ont été déployées dans le parcage et dans une tribune attenante. Des spectateurs de cette tribune sont ensuite descendus sur la pelouse pour s'éloigner du lieu des incidents, empêchant la reprise du match.

L'arbitre et les joueurs ont alors regagné les vestiaires. Dix minutes plus tard, le public avait regagné la tribune après l'intervention des forces se l'ordre et des stadiers et l'appel au calme du speaker. Mais vers 22h50, le speaker du stade Charléty a indiqué que le match ne reprendrait pas. Les deux équipes étaient à égalité 1 à 1 au moment de l'interruption.

Ces incidents, les derniers d'une longue série dans les stades français depuis le début de la saison, interviennent au lendemain d'une réunion interministérielle sur la violence dans les stades, à laquelle ont pris part jeudi des dirigeants du football professionnel. Elle a débouché sur plusieurs réformes et pistes de réflexion: «match définitivement interrompu» si un joueur ou l'arbitre est agressé, bouteilles en plastique interdites, filets de protection mobilisables.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion