Out of the Crowd 2014 – Entre découvertes et valeurs sûres à la KuFa

Publié

Out of the Crowd 2014Entre découvertes et valeurs sûres à la KuFa

ESCH-SUR-ALZETTE - Pour sa 11e édition, le festival luxembourgeois a confirmé son rôle de défricheur et de carrefour culturel.

Sur scène comme après le show, avec ses fans, Roman Rappak ne compte pas. Aussi énergique que disponible, le leader de Breton, groupe en tête d'affiche de cette nouvelle édition, s'est montré à la hauteur de son nouveau statut. Il faut dire que les Britanniques, déjà présent au OOTC il y a deux ans, ont franchi un cap avec leur second album fraîchement sorti, et leur cocktail indie, intégrant à la fois des éléments électro et hip-hop, a ravi leurs fans.

Depuis le milieu l'après-midi, les groupes, venus d'Europe ou de la Grande Région, enchaînaient sur les deux scènes de la KuFa. Les Luxembourgeois de Soleil Noir, avec leur rock instrumental, et Artaban, avec leur électro rafraîchissante, étaient, entre autres, à l'honneur. Les Portugais de Paus, et leurs deux batteurs, faisaient, eux, sensation en début de soirée, à l'instar de la révélation de la soirée, le quatuor irlandais Alarmist, dont les trouvailles sonores et le patchwork d'influences fascinaient.

Plus tard, la salle de la KuFa se transformait en dancefloor, grâce aux magiciens autrichiens d'Elektro Guzzi, déjà connus des Luxembourgeois, et dont la house composée uniquement à partir d'instruments faisait toujours autant d'effet, ainsi qu'à l'électro vitaminée de l'Allemand Siriusmo. À l'extérieur, les échanges fusaient et la bonne humeur régnait, car le Out Of The Crowd, en plus d'offrir chaque année au public de nombreuses découvertes musicales, demeure un lieu important de rencontres et d'échanges.

(CB/L'essentiel)

Ton opinion