Mobilité au Luxembourg – Esch-Luxembourg en tram attendu en 2028

Publié

Mobilité au LuxembourgEsch-Luxembourg en tram attendu en 2028

LUXEMBOURG - Le ministre de la Mobilité et des Travaux publics, François Bausch, a présenté, ce mercredi, comment un tram rapide allait relier Esch à la capitale pour 2028.

Relier Luxembourg à Esch-sur-Alzette, en «tram rapide», le long de l’autoroute A4 deviendra, d'ici huit ans, une réalité. François Bausch, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, a présenté, ce mercredi 21 octobre, les modalités du tram rapide offrant «une mobilité attractive et performante entre les deux principales agglomérations du pays».

Depuis la Cloche d'Or à Belvaux, en passant par Leudelange, Lallange et Belval, quatorze arrêts sont prévus entre Luxembourg-Ville et le sud du pays. Une piste cyclable «express», avec des liaisons vers les différentes localités, offrira également une alternative au transport individuel avec une voiture particulière. Des bus régionaux et transfrontaliers compléteront encore cette offre de transport qui garantira, selon les termes du ministre, «un temps de trajet fiable sur des liaisons non desservies par le train».

Projet fini à l'horizon 2035

Depuis le premier arrêt à Luxembourg-Ville, ce tram rapide devrait tout d'abord emprunter une section rapide de 10 km, le long de l'autoroute A4, où il pourra circuler à 100 km/h entre les deux arrêts qui délimiteront cette première section. Le tram rapide se transformera ensuite en «tram urbain» en entrant dans l'agglomération d'Esch-sur-Alzette, où il s'arrêtera alors à 11 stations, sur un tronçon de 7,5 km.

Concrètement, il faudrait 14 minutes pour rejoindre la Cloche d'Or au Quartier Alzette et 26 minutes pour rejoindre la Cloche d'Or à Belval Université. Des trams devraient se présenter à une cadence estimée entre 7 et 15 minutes. La mise en service est prévue pour 2028 sur le premier tronçon et pour 2035 sur le tronçon final entre la Cloche d'Or et Belvaux. Au niveau du budget, aucun chiffre n'a été communiqué pour le moment, mais l'avant-projet de loi de financement est prévu pour la fin de l'année 2022.

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Ton opinion