Drogue et alcool – Esch-sur-Alzette a sa rue à problèmes

Publié

Drogue et alcoolEsch-sur-Alzette a sa rue à problèmes

ESCH-SUR-ALZETTE - Les commerçants se plaignent des nuisances graves rencontrées dans la rue des Jardins.

Du milieu de l’après-midi et parfois jusqu’au petit matin, la rue des Jardins est le théâtre d’incivilités.

Du milieu de l’après-midi et parfois jusqu’au petit matin, la rue des Jardins est le théâtre d’incivilités.

AFP

Groupes de personnes en état d’ébriété avancée qui squattent trottoirs et halls d’immeubles, trafic et consommation de drogues dans la rue, bagarres en pleine journée, bouteilles vides - dans le meilleur des cas - que l’on retrouve au petit matin: les commerçants de la rue des Jardins, à Esch-sur-Alzette, déplorent les nuisances provoquées par la population qui gravite autour d’un des cafés des alentours. «La situation a vraiment commencé à dégénérer il y a environ deux ans quand ils ont trouvé ce nouveau point de ralliement dans notre rue, en plein centre, à deux pas de l’hôtel de ville», expliquent les commerçants.

«A priori, ils ne sont pas méchants, mais ils sont impressionnants. Certains ont des troubles mentaux et se mettent à hurler sans prévenir, illustre un commerçant. En plus des incivilités, ils effrayent notre clientèle et nos employés». Contactée, la police dit être consciente du problème et procéder à des interventions préventives et répressives. La commune également affirme ne pas être sourde à ce qui se passe quasiment sous ses fenêtres. «Aucune solution n’a encore été arrêtée», explique le chargé de communication de la commune. Mais les commerçants auront un rendez-vous pour discuter avec la bourgmestre, le 11 septembre.

(Séverine Goffin/ L'essentiel)

Ton opinion