Emploi au Luxembourg – Est-il possible d'apprendre le luxembourgeois en autodidacte?
Publié

Emploi au Luxembourg Est-il possible d'apprendre le luxembourgeois en autodidacte?

LUXEMBOURG – Le linguiste Jérôme Lulling, estime que suivre des cours pour apprendre le luxembourgeois est encore indispensable, faute d'outils suffisamment performants pour se débrouiller soi-même.

par
Olivier Loyens
Les outils qui existent actuellement ne permettent juste pour le moment que de rendre les cours de luxembourgeois plus interactifs et de donner des devoirs à la maison, selon Jérôme Lulling.

Les outils qui existent actuellement ne permettent juste pour le moment que de rendre les cours de luxembourgeois plus interactifs et de donner des devoirs à la maison, selon Jérôme Lulling.

Editpress

L'ex-ministre du travail, Dan Kersh, le soulignait: maîtriser le luxembourgeois pour trouver du travail «n'est pas du luxe». Sa maîtrise est requise pour 35% des offres d'emploi. Mais faut-il forcément suivre des cours pour apprendre le luxembourgeois? Le linguiste Jérôme Lulling, qui donnait récemment une conférence au Lycée Vauban, sur l'importance de la langue luxembourgeoise sur le marché du travail, estime que l'apprentissage de cette langue en autodidacte n'est pas encore vraiment possible.

«Les outils qui existent actuellement (Mentimeter, Padlet, Learningapps, Moodle, etc.) ne permettent juste pour le moment que de rendre les cours de luxembourgeois plus interactifs et de donner des devoirs à la maison, explique le professeur de luxembourgeois. Pour ce qui est de exercice.lu, le site a l'avantage que tous les niveaux sont directement accessibles, donc on n'a pas besoin d'atteindre un certain nombre de points pour accéder à un niveau plus élevé. Du coup on ne peut pas "progresser", ce qui peut démotiver certains».

34 heures au lieu de 135 heures

Jérôme Lulling explique qu'il manque encore pour le luxembourgeois une application telle que Duolingo. L'utilisateur y gagne des points au fur et à mesure qu'il fait des exercices et acquiert des compétences. L'avancement dans les leçons apparaît sur un arbre de compétences. Si une compétence n'est pas retravaillée régulièrement, elle s'affaiblit et cela est représenté par une barre d'énergie. «En décembre 2012, une équipe de chercheurs de la City University à New York et de l'université de Caroline du Sud a évalué l'efficacité de cette approche, note-t-il. Ils ont trouvé que pour l'apprentissage de l'espagnol, un débutant anglophone mettra en moyenne 34 heures pour couvrir le contenu d'un semestre de cours (environ 135 heures en classe)». En outre, Jérôme Lulling déplore que les assistants vocaux (Siri, Alexa) ne sont pas encore capables de comprendre le luxembourgeois.

De son côté, l'Institut national des langues développe pour la rentrée une plateforme pour l’apprentissage en ligne du luxembourgeois. «Elle sera mise à disposition de tous, gratuitement, partout dans le monde (aucun blocage géographique), précise le ministère de l'Éducation nationale. Dans un premier temps, en 2022-2023, elle proposera les niveaux de langues A1 et A2, puis B1 l’année suivante».

Ton opinion

58 commentaires