Augmentation des péages – Et heureusement que l’A31 reste gratuite…

Publié

Augmentation des péagesEt heureusement que l’A31 reste gratuite…

Circuler sur l’autoroute devient plus cher en France. Les tarifs des péages ont été revus à la hausse ce mardi, avec une moyenne de 2,24% d’augmentation sur tout le territoire.

Le péage de Saint-Avold affiche 10 centimes d’augmentation en 2011.

Le péage de Saint-Avold affiche 10 centimes d’augmentation en 2011.

AFP

L’année dernière, la hausse n’était que de 0,5%. Parmi les voies les plus touchées, l’autoroute française A4, qui relie Paris à Strasbourg, voit une progression de 10 à 20 centimes sur ses péages en Lorraine. Plus globalement, tout le nord-est de la France, géré par la SANEF (société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France) augmente ses tarifs. Cette augmentation, dont un sixième compense la hausse d’une taxe pour financer le secteur des trains, n’arrange personne. «Les sociétés autoroutières sont fâchées, peinées, dépitées, de voir les taxes augmenter pour aider le trafic ferroviaire dans les territoires», a commenté Jean-François Roverato, président de l'Association professionnelle des autoroutes et ouvrages routiers (AFSA).

4,20€ pour 35 km

Pour les frontaliers de Moselle-Est qui décident de passer par l’A4 et l’A31, il faudra franchir le tronçon Saint-Avold/Metz, le plus cher de France avec 4,20€ pour 35 km. Le péage de Saint-Avold affiche en effet 10 centimes d’augmentation en 2011, comme en 2008 et 2009. Soit 7,7% de hausse sur trois ans. Soit une somme de 8,40€ pour un aller-retour alors que dans le même temps, le trajet entre Luxembourg et Paris, en passant par la Belgique, n’est qu’à 9,70€ répartis sur trois péages. Sur l’A4, le péage de Phalsbourg passe également à 9,30€ (+20 cts), tout comme celui de Loupershouse (4,10€, +10 cts). De l’autre côté du sillon mosellan, le péage de Beaumont, quant à lui, ne change pas de prix.

Seule bonne nouvelle pour les frontaliers, l’autoroute A31, qui relie notamment l’A3 luxembourgeoise à Metz et Nancy, est bien évidemment épargnée. Celle-ci fait en effet partie des 1600 kilomètres de voies non-concédées, et donc gérées par les services de l’Etat (DIR-Est en l’occurrence). Les péages autoroutiers devraient encore augmenter de 0,17% l'an prochain, a précisé Jean-François Roverato, président de l'Association professionnelle des autoroutes et ouvrages routiers (AFSA). Les automobilistes n’ont pas fini de passer à la caisse.

Jonathan Vaucher / L’essentiel Online

Sur les longs trajets?

Pour rejoindre la Suisse depuis le Grand-Duché, il faut s’acquitter d’un seul montant : 27,60€ au péage de Villefranche. Une somme unique pour les 507 km d’autoroute entre Luxembourg et Lyon.

Le trajet le plus cher reste celui entre Luxembourg et Nice. Pour gagner la Côte d’Azur, il faut compter 67,30€ pour 981 km d’autoroute, avec un péage à Lançon de 22,30€. Un autre au Capitou de 13,20€ pour seulement une quarantaine de kilomètres. Et enfin, 2,80€ à Antibes et 1,40€ à Nice, 20 km plus loin.

Entre Luxembourg et Perpignan, avant la frontière espagnole, il faut débourser 63,10€ pour 953 km d’autoroutes : 27,60€ à Villefranche, 22,90€ à Montpellier et 12,60€ à Perpignan.

Ton opinion