Et le prix «Goncourt» 2007 est attribué à décerné à ...

Publié

Et le prix «Goncourt» 2007 est attribué à décerné à ...

Le lauréat du «Goncourt» 2007 est donc Gilles Leroy pour «Alabama Song» publié au Mercure de France.

Le lauréat du prix Goncourt 2007, Gilles Leroy, a estimé que ce prix honorait également l'héroïne de son roman, Zelda Fitzgerald, épouse méconnue et sacrifiée de l'écrivain américain Francis Scott Fitzgerald.

"Ce prix, c'est aussi pour elle, qui a été sacrifiée, pas reconnue à son juste talent", a déclaré Gilles Leroy aux journalistes, quelques minutes après l'annonce du prix Goncourt.

Dans "Alabama song", Gilles Leroy raconte à la première personne le destin tragique de Zelda Fitzgerald, parvenant à peindre le portrait sensible d'une jeune femme tourmentée, condamnée à vivre dans l'ombre du grand écrivain. "J'aime les gens qui désirent de façon extrême, c'est celà qui les distingue, cette force désirante, cette volonté de s'émanciper", a poursuivi Gilles Leroy.

Le romancier a assuré qu'il "ne s'attendait pas" à recevoir le Goncourt. "Hier j'étais encore dans mon jardin, en train de planter des arbres", a-t-il indiqué, avant de reconnaître que "c'était peut-être (aussi) pour penser à autre chose".

Le prix «Renaudot» 2007 a été attribué, lui, à Daniel Pennac pour «Chagrin d'Ecole» paru chez Gallimard et le «Renaudot» essai à Olivier Germain-Thomas pour «Bénarès-Kyoto» aux éditions du Rocher.

ap

L'an dernier, le «Goncourt» avait été décerné à Jonathan Littell pour «Les Bienveillantes», publié chez Gallimard, et le prix «Renaudot» à Alain Mabanckou pour «Mémoires d'un porc-épic», paru au Seuil.

Ton opinion