Football – Et si le PSG s'offrait Neymar «gratuitement»?

Publié

FootballEt si le PSG s'offrait Neymar «gratuitement»?

Le club parisien tente de recruter à tout prix la star brésilienne. Mais, devant le montant colossal à débourser, il travaillerait à une solution ne plombant pas ses finances.

Neymar fait l'objet de toutes les convoitises.

Neymar fait l'objet de toutes les convoitises.

AFP/Chris Trotman

Neymar, au cœur des spéculations sur un éventuel passage au PSG, a fait surface lundi en Chine où le footballeur brésilien devait participer à des événements promotionnels. L'attaquant du FC Barcelone, qui pourrait faire l'objet d'un transfert record à 222 millions d'euros vers la France, a annoncé son arrivée en Chine par un message sur le réseau social chinois Weibo.

«Nihao («bonjour») la Chine! Je suis Neymar Jr. et je viens juste d'arriver en Chine», écrit-il. «Je suis à Shanghai en ce moment. J'embrasse tous mes fans chinois, merci beaucoup pour votre soutien», poursuit le Brésilien de 25 ans, sans un mot sur les rumeurs dont il est l'objet. Son programme en Chine reste vague mais Neymar devrait assister dans la journée à un événement pour une marque de mode. L'intéressé a demandé sur Internet des suggestions sur ce qu'il pourrait faire pendant qu'il se trouve dans la capitale économique chinoise.

La Liga inquiète

Dimanche, le président de la Ligue espagnole de football Javier Tebas avait annoncé qu'il allait saisir l'UEFA d'une plainte visant le Paris SG pour non respect des règles de fair-play financier imposées aux clubs, dans le cadre d'un éventuel transfert de Neymar. Le PSG serait prêt à débourser le montant de la clause libératoire astronomique de 222 millions d'euros et à verser un salaire annuel de 30 millions d'euros à la star brésilienne du FC Barcelone pour l'acquérir.

Neymar, buteur et capitaine de la Seleçao, deviendrait alors à 25 ans le joueur le plus cher de l'histoire. «La Liga va déposer cette plainte car c'est une question liée à la compétition de La Liga, cela concerne aujourd'hui le Barça mais demain cela pourrait être le Real Madrid, ou l'Atlético Madrid», a déclaré Javier Tebas à la radio Cadena Ser.

Dans un entretien au quotidien sportif Mundo Deportivo, Tebas assure aussi depuis Miami, où le Barça a remporté un classico amical contre le Real Madrid 3-2, qu'il allait agir de manière «immédiate». Selon le site Internet de l'ESPN, le Barça souhaite également que l'ICFC, l'instance disciplinaire qui doit faire respecter le fair-play financier et a déjà sanctionné le PSG en 2014, se penche sur le montage financier du transfert s'il devait avoir lieu.

Une «œuvre d'art»

Car pour recruter le Brésilien, le club parisien a fait travailler ses avocats et aurait trouvé une solution pour contourner les règles de l'UEFA. «Le PSG entend bien rentabiliser le Brésilien dès la première minute. Les négociations avec des partenaires vont bon train et le premières heures de Neymar auront un impact mondial», écrivait dimanche le quotidien catalan Sport, qualifiant le montage financier d'«œuvre d'art».

Un journaliste de France Football a donné quelques précisions sur Twitter. Pour résumer: le Qatar offrirait 300 millions d'euros à Neymar au titre d'ambassadeur de la Coupe du Monde dans 5 ans. Avec cette somme, le Brésilien rachèterait lui-même sa clause libératoire et signerait... libre dans le club parisien.

(L'essentiel/cga/AFP)

Ton opinion