Et si on parlait du bégaiement?

Publié

Et si on parlait du bégaiement?

LUXEMBOURG - 5 000 personnes au Luxembourg bégaieraient, selon des estimations. Quelque 300 enfants, soit 5% de l'ensemble, traverseraient une période de bégaiement.

Le député libéral Claude Meisch aimerait que le pays prenne plus conscience de ce trouble du langage et des problèmes que les personnes concernées rencontrent au Luxembourg.

Comment trouver un spécialiste orthophoniste ou psychologue traitant et comment se faire rembourser? Certaines associations de parents à l'instar de dysphasie.lu essaient déjà de faire le relais.

Ton opinion