La Chambre des députés «a bien réagi aux défis»

Publié

Politique au LuxembourgLa Chambre des députés «a bien réagi aux défis»

LUXEMBOURG – Fernand Etgen, qui tenait sa conférence de presse annuelle ce lundi, estime que l’institution qu’il préside s’est adaptée aux récentes crises qui se sont succédé.

Joseph Gaulier
par
Joseph Gaulier
Monsieur Frank Schmit (Repr�sentation permanente), Monsieur le Ministre de l'Agriculture Fernand Etgen

Le président de la Chambre Fernand Etgen (DP) tenait ce lundi sa traditionnelle conférence de presse de rentrée, à la veille de la première séance plénière.

European Union

«L’année écoulée a été marquée par les crises, avec la pandémie puis l’agression russe en Ukraine. Mais la Chambre des députés a bien réagi aux défis que cela pose», a estimé lundi son président Fernand Etgen (DP), qui tenait lundi sa traditionnelle conférence de presse de rentrée, à la veille de la première séance plénière. «Nous avons engagé du personnel et créé de nouveaux services», poursuit-il.

Le surcroit de travail se voit dans les chiffres: 72 séances plénières (soit 298 heures et 31 minutes, d’après le décompte de la Chambre), 740 réunions de commissions parlementaires, 165 projets de loi déposés, ou encore 1 877 questions parlementaires formulées. «Le nombre de séances n’a pas atteint le record de l’année précédente, mais il reste nettement plus élevé que ce qui se faisait précédemment», note Fernand Etgen.

«Mission de dialogue»

Selon lui, les relations avec le gouvernement «sont au beau fixe». L’opposition a pourtant parfois reproché à l’exécutif de prendre ses décisions sans concertation suffisante avec la Chambre des députés, notamment lors de l’élaboration des différentes lois Covid. «Le Premier ministre a le réflexe démocratique, il est toujours là pour informer les députés en priorité», argumente Fernand Etgen à propos de Xavier Bettel, issu du même parti politique.

Globalement, «la Chambre des députés a toujours poursuivi sa mission de dialogue», selon l’élu. Il estime que la Chambre «sait écouter les citoyens, ce qui se traduit par le succès des pétitions, mais aussi les jeunes, avec le Parlement des jeunes chaque année». Enfin, la Chambre revoit sa communication, avec un nouveau site et une nouvelle brochure reproduisant le contenu des débats.

Un programme chargé

3 commentaires