Tuerie dans une école au Texas: Eva et Irma sont mortes en protégeant leurs élèves

Publié

Tuerie dans une école au TexasEva et Irma sont mortes en protégeant leurs élèves

Les deux enseignantes tombées sous les balles mardi à Uvalde sont parties en héroïnes.

Eva Mireles, 44 ans, était mariée et mère d’une grande fille.

Eva Mireles, 44 ans, était mariée et mère d’une grande fille.

Twitter

Eva Mireles est morte en montrant une dernière fois son amour pour ses élèves. Enseignante depuis dix-sept ans, cette femme de 44 ans est tombée sous les balles de Salvador Ramos en essayant de protéger ses écoliers. C’est ce que sa tante, Lydia Martinez Delgado, a expliqué au New York Times, décrivant une personne «très aimée» et une «boute-en-train».

Eva était mariée et mère d’une fille récemment diplômée de l’université. L’époux de l’enseignante fait partie de la police des écoles du district d’Uvalde. Ironie du sort, Ruben Ruiz avait organisé une simulation de fusillade dans le lycée de la ville, le 22 mars dernier.

Eva en compagnie de son mari Ruben et de sa fille Adalynn.

Eva en compagnie de son mari Ruben et de sa fille Adalynn.

Facebook

Sur le site Internet de son école, Eva Mireles présentait fièrement sa famille «drôle et aimante», composée de son mari Ruben, sa fille Adalynn et ses trois chats Callie, Kane et Koda. «J’aime courir, faire de la randonnée, et maintenant il est possible que vous me voyez sur un vélo», avait-elle écrit. Sur Twitter, la maman d’une élève a rendu hommage à l’enseignante décédée. «Elle était une belle personne et une professeure dévouée. Elle croyait en Gabby (…) Il n’y a pas de mots», a-t-elle témoigné.

Mère de quatre enfants, Irma Garcia est l’autre enseignante tuée lors de cette fusillade. Elle travaillait en étroite collaboration avec Eva Mireles depuis cinq ans et faisait partie de l’école depuis 23 ans. «Ma tante ne s’en est pas sortie, elle s’est sacrifiée pour protéger les enfants de sa classe. Je vous demande de garder ma famille, y compris toute sa famille, dans vos prières, Irma Garcia est son nom, et elle est morte en héroïne», a témoigné sur Twitter son neveu, John. La victime avait été nominée comme enseignante de l’année en 2018-19.

(joc)

Ton opinion

0 commentaires