Bilan annuel – Exercice 2016 «décevant» pour AB Inbev

Publié

Bilan annuelExercice 2016 «décevant» pour AB Inbev

Le bénéfice d'AB Inbev a presque chuté de moitié en 2016, notamment à cause des coûts liés à la fusion avec SABMiller, bouclée fin 2016.

Le mariage d'AB InBev avec SABMiller doit faire entrer le groupe dans le top 5 des groupes de biens de consommation mondiaux en termes de chiffre d'affaires, avec notamment un portefeuille de plus de 500 bières.

Le mariage d'AB InBev avec SABMiller doit faire entrer le groupe dans le top 5 des groupes de biens de consommation mondiaux en termes de chiffre d'affaires, avec notamment un portefeuille de plus de 500 bières.

AFP

Le bénéfice net du groupe belgo-brésilien Anheuser-Busch (AB) InBev atteint 4,85 milliards de dollars en 2016, en baisse de 43% par rapport à 2015. Cette chute s'explique par «une hausse des coûts financiers nets» - pour l'essentiel l'émission d'obligations afin de financer le rapprochement avec SABMiller - ainsi que «des effets de change défavorables», explique le groupe dans un communiqué. «Les résultats de l'exercice 2016 ont été décevants, si bien que la plupart des membres du comité exécutif ne recevront pas de prime cette année», écrit AB InBev dans son communiqué.

Sans donner d'objectifs précis pour 2017, le groupe dit envisager «l'avenir avec confiance» grâce à la fusion avec SABMiller, qui «devrait générer de solides opportunités de croissance». Le processus d'intégration étant «bien engagé», Ab InBev actualise ses attentes en matière de synergie et économies de coûts, «qui passent de 2,45 milliards de dollars à 2,8 milliards de dollars». Le groupe compte aussi «lancer de nouveaux produits attrayants» en 2017.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda), qui sert de référence pour les prévisions internes, est resté stable sur un an (-0,1%), à 16,75 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires a progressé atteignant 45,52 milliards de dollars en 2016, contre 43,60 milliards de dollars en 2015. Le groupe espère une hausse de ses ventes en 2017. Les trois marques mondiales d'AB InBev ont toutes vu leurs ventes augmenter en 2016: Budweiser de 2,8%, Corona de 14,3% et Stella Artois de 6,3%.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion