Coronavirus au Luxembourg – Face à la crise, des entreprises attentistes

Publié

Coronavirus au LuxembourgFace à la crise, des entreprises attentistes

LUXEMBOURG - Le deuxième baromètre de la Chambre de commerce en 2020 montre des sociétés sur la défensive, qui sont confrontées à une «situation difficile».

Le secteur financier va moins bien qu’au premier trimestre. Horesca, transports, commerce, industrie et construction souffrent le plus.

Le secteur financier va moins bien qu’au premier trimestre. Horesca, transports, commerce, industrie et construction souffrent le plus.

Espoirs mitigés et incertitudes. Le résultat du dernier baromètre de la Chambre de commerce laisse toujours entrevoir l’inquiétude des entreprises au Luxembourg. Réalisée auprès de 560 sociétés de six salariés et plus, l’enquête menée entre le 14 septembre et le 2 octobre dernier confirme une «situation difficile».

Le score du baromètre se maintient au même bas niveau que celui du premier semestre, à 45 sur 100. La note approchait 62 à la fin de l’an passé. «Près de 60% des entreprises interrogées ont vu leur activité diminuer au cours de ces six derniers mois et plus d’un tiers de l’ensemble des entreprises pensent que celle-ci va continuer à diminuer au premier semestre 2021. Les prévisions de rentabilité et d’investissement devraient, quant à elles, rester stables à ce stade, ce qui traduit un certain attentisme qui s’installe», analyse la Chambre. Pour ce qui est de l’emploi, c’est plus encourageant: malgré une faible activité attendue, les effectifs devraient rester inchangés, ces six prochains mois.

Alors que le manque de main-d’œuvre qualifiée était la première des inquiétudes, celle-ci est reléguée au second plan. Le coût de la main-d’œuvre est désormais la principale préoccupation, partagée par plus de la moitié des entreprises sondées. Elles sont aussi 42% à exprimer des craintes sur le remboursement de la dette accumulée en raison de la crise du Covid.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Ton opinion