Kenya – Facebook utilisé comme arbre généalogique
Publié

KenyaFacebook utilisé comme arbre généalogique

Les descendants d'un polygame notoire kenyan entendent se regrouper via le réseau social en vue de ses funérailles.

Facebook est utilisé pour regrouper les membres d'une famille au Kenya.

Facebook est utilisé pour regrouper les membres d'une famille au Kenya.

dr

Le décès au début du mois d'Acentus Akuku, alors qu'il approchait le siècle d'existence, ne laisse pas indifférent sa nombreuse descendance. En vue des funérailles qui auront lieu en décembre, ces derniers ont en effet créé une page Facebook afin de réunir le maximum de monde. «Si vous êtes membre de la famille d'Akuku, rejoignez s.v.p. notre page et dites en plus sur vous. Ceci sert à regrouper notre famille», écrit Nickson Mwanzo, descendant et incitateur de la page Facebook.

Acentus Akuku avait gagné le surnom de «Danger» en raison de son charme irrésistible qu'il exerçait envers les femmes. Ses conquêtes acceptaient bon gré mal gré la situation. «Même s’il avait beaucoup de femmes, on n’avait pas l’impression qu’il avait des préférences. Et quand il venait nous voir en frappant à la porte au beau milieu de la nuit, on était vraiment contentes puisqu’il venait rarement», témoigne l'une d'entre elles dans le journal kényan Daily Nation.

Cela lui avait permis d'en faire craquer plus de 100 et devenir père de 200 enfants, avec un nombre incalculable de nièces et neveux. Il avait tellement eu de petits enfants qu'il a fallu créer des écoles à part entière pour les accueillir.«Danger» était cependant connu pour organiser des réunions de famille, d'être sévère sans être tyrannique et d'avoir aussi été capable de donner un prénom différent à chacun de ses enfants. Les messages affluent des quatre coins du monde sur Facebook. Acentus Akuku pourrait ainsi composer avec sa lignée le plus grand arbre généalogique du monde via le réseau social.

L'Essentiel Online avec laf

Ton opinion