Débat – «Faire payer les tests PCR aux non vaccinés»

Publié

Débat«Faire payer les tests PCR aux non vaccinés»

PARIS/LUXEMBOURG - La France réfléchit à ne plus rembourser les tests Covid de complaisance pour inciter les personnes à se faire vacciner. Qu'en est-il au Luxembourg?

La France n'écarte pas la possibilité de faire payer les test PCR de «complaisance».

La France n'écarte pas la possibilité de faire payer les test PCR de «complaisance».

Comment convaincre un maximum de personnes de se faire vacciner contre le Covid-19? Le débat est animé chez nos voisins français, alors que l'Académie de médecine a lancé un pavé dans la mare en proposant de «suspendre le remboursement des tests PCR et des tests antigéniques» de «complaisance», pour les personnes non vaccinées.

Rappelons que le «pass sanitaire» mis en place permet aux personnes de présenter leur certificat de vaccination, de prouver qu'elles sont immunisées après avoir développé des anticorps ou encore de faire valoir un test négatif lorsque la situation l'exige. L'idée? Rendre cette dernière solution trop onéreuse, et ainsi pousser les récalcitrants à opter pour la vaccination.

Le gouvernement français n'a pas fermé la porte à cette possibilité, même si de nombreux experts se montrent réticents. Si des médecins insistent sur la nécessité d'une vaccination de masse pour «éviter une nouvelle vague en septembre», d'autres s'inquiètent des conséquences d'une telle décision sur les personnes modestes. Ainsi, celles-ci risqueraient de ne pas se faire tester pour des raisons financières, même quand elles sont symptomatiques.

169 euros les tests PCR express au Findel

Au Luxembourg, le sujet n'est pas encore sur la table. Le taux d'adhésion à la vaccination est plutôt élevé et 196 046 personnes ont déjà reçu les deux doses de vaccin, soit près d'un tiers de la population. Insuffisant toutefois pour atteindre l'immunité collective. C'est pourquoi le gouvernement a mis en place la possibilité de prendre rendez-vous pour un test PCR gratuit sans invitation, et ce jusqu'au 15 septembre.

Pour en profiter, il suffit d'être résident et de disposer d'un numéro d'identification national luxembourgeois. En revanche, les tests en laboratoires et à l'aéroport sont bel et bien payants. Comptez 79 euros pour un test antigénique rapide au Findel, 119 euros pour un test PCR et 169 euros pour un test PCR express.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Le débat tranché à la rentrée?

La question d'arrêter le remboursement des tests de dépistage contre le Covid-19 «se posera autour de la rentrée» au gouvernement français, a indiqué lundi son porte-parole Gabriel Attal. «Autour de la rentrée, c'est une question qui se posera, je ne fais pas ici d'annonce, évidemment, mais la question pourra se poser», a-t-il affirmé au micro de Franceinfo.

Ton opinion