Crise politique – Faut-il éviter les voyages en Egypte?

Publié

Crise politiqueFaut-il éviter les voyages en Égypte?

LUXEMBOURG - Les tensions en Égypte inquiètent de nombreuses personnes qui avaient prévu de s’y rendre prochainement. Serait-il préférable d’annuler son vol? «L’essentiel Online» a creusé la question.

Le ministère des Affaires étrangères déconseille actuellement tout voyage «non essentiel» en Égypte.

Le ministère des Affaires étrangères déconseille actuellement tout voyage «non essentiel» en Égypte.

DPA

Après la démission forcée de Mohamed Morsi mercredi, la situation reste tendue en Égypte. Le ministère des Affaires étrangères déconseille actuellement tout voyage «non essentiel» dans le pays en crise politique. Des séjours dans les stations balnéaires, telle la mer rouge, sont pourtant moins risqués. Les déplacements à la frontière avec la Libye, le Soudan, Israël, et à proximité de la bande de Gaza sont expressément déconseillés.

Les déplacements de et vers le Sinaï doivent se faire par avion et les excursions en dehors des stations balnéaires, y compris les visites au Monastère de Sainte-Catherine, sont strictement déconseillées, indique par ailleurs le ministère sur son site web. Pas besoin pourtant de s’inquiéter pour les touristes luxembourgeois actuellement sur place, a confirmé le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn (LSAP) à nos confrères de RTL, jeudi matin.

Des échanges gratuits chez Luxair

Les Luxembourgeois actuellement sur place ne semblent pas paniquer, comme le confirme le porte-parole de Luxair, Asko Schroeder, à L’essentiel Online. «Les voyageurs ne réagissent pas outre mesure aux agissements en Égypte», explique-t-il, tout en indiquant que l’engouement pour l’Égypte a clairement baissé depuis le Printemps arabe. En tout cas, Luxair n’abandonne pas à leur sort les clients inquiets. Peu importe s’ils ont réservé leurs vacances dans une agence de voyages ou sur Internet, ils pourront modifier gratuitement la destination de leur voyage. Seul hic: cette option est uniquement valable pour les départs de ce vendredi.

«Nous surveillons les indications du ministère des Affaires étrangères et réagissons en fonction, justifie Asko Schroeder. Selon l’évolution de la situation, nous pourrions élargir cette offre». Une fois par semaine, le vendredi, Luxair dessert à la fois Hurghada, Marsa Alam et Charm el-Cheikh. L’organisateur de voyages Sales-Lentz indique qu’il a actuellement opéré très peu de changements de réservations. La possibilité de changer gratuitement les vols à destination du Caire est valable jusqu’à lundi.

(Irina Figut/L'essentiel Online)

Ton opinion