Covid-19 – Faut-il rendre le vaccin obligatoire au Luxembourg?

Publié

Covid-19Faut-il rendre le vaccin obligatoire au Luxembourg?

LUXEMBOURG - Le gouvernement promeut intensément la vaccination contre le Covid-19, sans pour autant envisager de la rendre obligatoire. D'autres pays ont franchi le pas.

Environ 65% de la population a été vaccinée au Luxembourg.

Environ 65% de la population a été vaccinée au Luxembourg.

AFP

Une troisième dose pour tous, mais également un nouvel appel à la vaccination. Pharmacies, centres commerciaux, nouveau centre dans la capitale, plutôt que de décider de mesures restrictives, le gouvernement luxembourgeois continue à faire le pari de la vaccination massive pour lutter contre la flambée épidémique.

«Il y a encore de la marge»

D'après la ministre de la Santé Paulette Lenert, tous les patients souffrant d'une atteinte grave au Luxembourg ne sont pas vaccinés et/ou concernés par des comorbidités et âgés. Dans ces conditions, pourquoi ne pas tout simplement rendre le vaccin obligatoire au Luxembourg? ««Nous voyons que tous les jours des gens décident de se faire vacciner. Il y a encore de la marge. Notre approche consiste à convaincre ceux qui hésitent. Nous misons sur l'information objective», a répondu Paulette Lenert.

Pas question donc de contraindre qui que ce soit, particulièrement après les «marches blanches» contre les mesures Covid qui ont réuni des milliers de personnes. «L'introduction d'une obligation déclencherait encore plus de polémiques», estime la ministre.

D'autres pays ont fait fi de ces considérations, certains allant même jusqu'à l'imposer à l'ensemble de la population. Mais ils sont peu nombreux. C'est notamment le cas dans deux États autoritaires d'Asie centrale, le Tadjikistan et le Turkménistan, l'un des rares pays à n'avoir déclaré aucun cas officiel de Covid...

En Europe, une note de février 2021 rend impératif le vaccin pour les habitants du Vatican et les employés qui y travaillent. Territoire français du Pacifique sud disposant d'une large autonomie, la Nouvelle-Calédonie a rendu obligatoire la vaccination pour toutes les personnes majeures et les voyageurs à compter de fin décembre.

Un test négatif... tous les deux jours

En France, elle s'applique aux personnels des hôpitaux, maisons de retraite, aux pompiers, ambulanciers et aides à domicile, depuis le 15 septembre. Même décision pour les soignants en Italie et pour les employés des maisons de soins et bientôt pour le personnel de santé du service public en Angleterre.

Dans certains cas, la vaccination n'est pas obligatoire mais les obligations ou restrictions pour les non-vaccinés sont très dissuasives. En Arabie saoudite, la vaccination est obligatoire pour entrer dans les établissements publics et privés, et pour utiliser les transports publics.

En Italie, les personnels des établissements scolaires et universitaires et les étudiants doivent, s'ils ne sont pas vaccinés, fournir la preuve d'un test négatif... tous les deux jours.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion