Ferrer surprend le public... et Nadal

Publié

Ferrer surprend le public... et Nadal

L’Espagnol David Ferrer a battu le son compatriote N.2 mondial. Ce qui rend la situation très tendue dans cette poule.

SHANGHAI – Les Masters masculin deviennent très surprenant, cette année. L'Espagnol David Ferrer a battu son compatriote Rafael Nadal, N.2 mondial, en trois sets 4-6, 6-4, 6-3 lors de son deuxième match de poule du Masters (groupe or) mardi à Shanghai. Cette deuxième victoire du N.6 mondial le met en belle position pour une qualification pour les demi-finales, même si la situation dans le groupe or pourrait devenir très tendue.

Mardi soir, il y avait une seule certitude: battu (6-4, 6-2) par Richard Gasquet lors du premier match, Novak Djokovic est éliminé, même s'il remporte son dernier match face à Nadal jeudi, à cause d'un set-average particulièrement handicapant.

Risques d'égalité

Pour les deux places qualificatives en revanche tout reste ouvert. La situation est telle qu'un joueur ayant remporté deux matches sur trois pourrait ne pas atteindre les demi-finales. Ainsi si Nadal bat Djokovic en deux sets, comme le délabrement physique du Serbe le laisse penser, et que Gasquet bat Ferrer en trois manches, les trois joueurs concernés par la qualification seraient à égalité avec le même ratio de sets perdus et gagnés. Ils seraient alors départagés au nombre de jeux remportés et perdus!

Ferrer marche sur l'eau

Avant d'en arriver à cette extrémité, il faudra déjà que Gasquet s'impose face à Ferrer ce qui n'est pas une mince affaire tant l'Espagnol marche sur l'eau depuis sa demi-finale à l'US Open. Vainqueur à New York de Nadal en huitièmes de finale, Ferrer a puisé dans ce parcours la confiance qui manquait à son jeu très solide.

Face à Nadal, il l'a emporté à l'usure, au physique, ce qui constitue un réel exploit vu la résistance dans ce domaine du Majorquin. Nadal, difficile vainqueur de Gasquet lors de la première journée, semble cependant payer, comme souvent en fin d'année, les efforts fournis tout au long de la saison.

Les quatre premiers battus

Demi-finaliste du Masters en 2006, il a en tout cas manqué l'occasion d'atteindre dès mardi le dernier carré, compliquant par la même occasion la situation dans le groupe or. Avec la défaite de Nadal et celles de Djokovic, Federer et Davydenko dans les matches précédents, les quatre premiers à l'ATP ont été battus dans ce Masters.

Ton opinion