Au Luxembourg – Feu vert pour le CovidCheck sur le lieu de travail

Publié

Au LuxembourgFeu vert pour le CovidCheck sur le lieu de travail

LUXEMBOURG - Il faudra présenter un CovidCheck pour travailler à partir du 15 janvier. Les députés ont adopté jeudi les nouvelles mesures anti-Covid.

Dès le 15 janvier, il faudra présenter le CovidCheck pour accéder à son lieu de travail.

Dès le 15 janvier, il faudra présenter le CovidCheck pour accéder à son lieu de travail.

Cette fois, c'est fait. Le CovidCheck sera obligatoire sur le lieu de travail à partir du 15 janvier. Les députés ont en effet validé, avec 31 oui (DP, LSAP, déi gréng), 8 non (déi Lénk, Pirates et ADR) et 21 abstentions (CSV), les nouvelles mesures de lutte contre la pandémie. Salariés, agents publics et travailleurs indépendants devront être vaccinés, guéris ou présenter un test négatif avec QR code pour accéder à leur lieu de travail. Les personnes présentant un schéma vaccinal complet pourront, si elles le souhaitent, s'inscrire sur une liste afin de ne pas avoir à présenter leur QR Code chaque jour. Les autres devront se faire tester régulièrement, tous les deux jours au mieux pour être précis, pour venir travailler.

En effet, la durée de validité des tests est abaissée. Les tests PCR seront bons 48h au lieu de 72 et les tests rapides avec code QR pourront être présentés pendant 24h au lieu de 48. Ce qui devrait représenter un coût important et pourrait nécessiter certains sacrifices pour les plus réticents au vaccin...

La fin des tests au resto

Autre mesure dans le texte de loi adopté ce jeudi: le passage au principe du CovidCheck 2G pour les loisirs. Les tests pour aller au bar ou au restaurant, c'est fini: il faudra être vacciné ou guéri pour s'installer en salle ou en terrasse. Pour les activités sportives, le 2G s'appliquera dès lors que les participants sont plus de 10. Dans les activités sportives et culturelles, les jeunes de 12 à 19 ans seront soumis au 3G (vacciné, guéri ou testé), les plus âgés au 2G. Ces mesures pour les restaurants et autres loisirs entrent en vigueur dès la nuit de jeudi à vendredi, minuit.


Parmi les autres mesures prévues par le texte, les pharmaciens pourront administrer les vaccins aux patients de plus de 16 ans et un certificat de contre-indication médicale à la vaccination est prévu pour certains, selon des critères établis par le directeur de la Santé. Par ailleurs, les lycéens de plus de 16 ans n'auront pas besoin d'accord parental pour participer au dépistage en milieu scolaire et l'accord d'un seul parent sera suffisant pour les 12-15 ans. Enfin, pour les rassemblements, les réunions de 200 à 2 000 personnes seront soumises au régime CovidCheck 2G. Au-delà, il faudra un protocole sanitaire validé par la Direction de la santé. Toutes ces nouvelles règles resteront en vigueur au moins jusqu'au 28 février 2022.

(L'essentiel)

Tests antigéniques gratuits après une dose

Les salariés qui ont déjà reçu une première dose de vaccin et sont en attente de la deuxième pourront se faire tester gratuitement à partir du 14 janvier 2022, pour pouvoir présenter un CovidCheck valide. Ils recevront, au moment de la première dose, 20 codes pour effectuer des autotests antigéniques dans un des centres de tests agréés.

Ton opinion