Jeu vidéo – «FIFA 14» impose son jeu face au rival «PES 2014»

Publié

Jeu vidéo«FIFA 14» impose son jeu face au rival «PES 2014»

Le titre d’EA Sports apparaît de nouveau comme la référence en matière de simulation de football.

Pour la énième année consécutive, «FIFA» est sacré grand vainqueur du match qui l’oppose à son rival «PES». Loin de révolutionner le genre, «FIFA 14» pousse la simulation un cran plus loin. Le jeu, dont le graphisme n’a que très peu évolué depuis la précédente version, dispose d’un nouveau système de frappe. Baptisé «Pure Shot», il donne plus de réalisme à la physique du ballon. Le joueur peut donc se délecter avec de belles frappes lourdes, mais tout autant être l’auteur de tirs complètement ratés en cas de mauvais placement. La différente morphologie des joueurs aura aussi une incidence majeure sur les duels physiques et la conduite de balle. Cette dernière demande plus de dextérité. Gare donc aux pertes de possession!

Au niveau contenu, le jeu met à disposition 600 clubs et 33 championnats, dont désormais l’argentin, le chilien et le colombien. Les menus ont subi une refonte bienvenue et les modes Carrière et Ultimate Team ont été peaufinés. On attend de voir quel résultat le moteur graphique Ignite d’EA Sports apportera à la version du jeu réservée aux consoles de prochaine génération.

«PES» est sur la bonne voie. Le nouveau moteur graphique apporte de la qualité en rendant les contacts plus réalistes et on salue le travail effectué sur l’ambiance. Par contre, l’IA reste parfois imprécise, notamment en défense, et l’arbitre est souvent aux abonnés absents. Quant à la modélisation des joueurs, elle n’est soignée que pour les stars. Le titre faisant l’impasse sur la PS4 et la Xbox One, il faut attendre l’édition 2015 pour remettre la balle au centre.

(L'essentiel Online/man)

Ton opinion