Jeux vidéo – «FIFA 16» se blinde pour ne pas perdre le titre

Publié

Jeux vidéo«FIFA 16» se blinde pour ne pas perdre le titre

Avec un système de défense amélioré et l'arrivée d'une touche féminine, le titre d'EA Sports s'impose, difficilement, comme la simulation de foot de 2016.

N'en déplaise à Konami, qui a dégainé le premier cette année avec un «PES 2016» de très bonne facture, EA Sports risque à nouveau de faire un carton avec son «FIFA 16», dans lequel le joueur affûte ses crampons en débutant par le Clasico entre le Real Madrid et le FC Barcelone. Le studio a su rectifier le tir après une édition 2015 quelque peu critiquée. Résultat: il a notamment rééquilibré la partie défensive en améliorant l'intelligence artificielle des joueurs pour une meilleure couverture des espaces. Les tacles glissés réalisés au bon moment gagnent aussi en précision. Quant à l'attaque, les accélérations sont plus difficiles à placer. Jouer collectif se révèle donc essentiel pour déborder les adversaires.

Un mode «Trainer», destiné aux débutants, a également fait son apparition. Il rappelle les commandes qu'il est possible d'effectuer. Mais la grande nouveauté de cette mouture 2016 est l'arrivée de douze équipes nationales féminines, qui n'ôtent pas le plaisir du jeu. Bien au contraire! En rehaussant le niveau, EA Sports a sorti un titre aux graphismes soignés, à la hauteur des espérances des fans de foot, avec un jeu toujours aussi complet. On note par exemple la réintroduction des équipes brésiliennes. Mais gare à se reposer sur ses lauriers, au risque de perdre le trophée la saison prochaine.

Si la différence et la suprématie de FIFA sur son concurrent japonais est ténue cette année, du moins sur consoles, c'est beaucoup plus évident sur PC puisque Konami, n'a, une année de plus, pas daigné sortir un jeu optimisé pour les joueurs sur ordinateur (graphismes de Xbox 360, aucun transfert à jour,...) Sur ce support, aucun doute possible, EA Sports a deux générations d'avance sur Konami.

(jv/L'essentiel avec man)

Ton opinion