Imbroglio à l'UMP – Fillon saisit la commission des recours

Publié

Imbroglio à l'UMPFillon saisit la commission des recours

L'ex Premier ministre français a saisi vendredi la commission nationale des recours de l'UMP, a annoncé son directeur de campagne, Eric Ciotti.

«Ce recours est adressé à la commission nationale des recours conformément à la demande formulée par Alain Juppé», précise M. Ciotti.

«Ce recours est adressé à la commission nationale des recours conformément à la demande formulée par Alain Juppé», précise M. Ciotti.

AFP

«Dans l'attente de la mise en place de la procédure organisée par Alain Juppé, François Fillon a adressé par lettre recommandée, avant l'expiration du délai statutaire (soit samedi 22H30, ndlr), un recours récapitulant toutes les erreurs et irrégularités que nous avons constatées lors de l'élection au Congrès de l'UMP», ajoute son avocat M. Ciotti dans un communiqué. «Ce recours est adressé à la commission nationale des recours conformément à la demande formulée par Alain Juppé», précise M. Ciotti.

«Les erreurs et irrégularités que nous avons constatées concernent, d'une part, certaines conditions d'organisation de l'élection et, d'autre part, des irrégularités constatées dans 25 départements, un chiffre proche de celui officiellement retenu par la Cocoe», l'autre commission interne à l'UMP arbitre de cette élection, précise-t-il. «Il est bien évident qu'aucun résultat définitif du vote ne pourrait être proclamé avant l'examen de ce recours», met en garde le député des Alpes-Maritimes.

«François Fillon rappelle son souhait impératif que l'examen de tout recours contre l'élection se fasse dans les conditions d'impartialité et de transparence voulues par Alain Juppé car elles sont indispensables pour rétablir la vérité du vote des militants», souligne-t-il. «À cet égard le recours que nous avons présenté indique que la composition actuelle de la commission des recours n'offre absolument aucune garantie ni d'impartialité ni de transparence», conclut M. Ciotti.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion