Ouragans: Fiona a repris des forces en quittant la République dominicaine

Publié

OuragansFiona a repris des forces en quittant la République dominicaine

Le premier ouragan majeur de la saison 2022 dans l’océan Atlantique souffle déjà à 185 km/h et devrait encore s’intensifier à l’approche de l’archipel britannique des Turks and Caicos.

La station balnéaire de Punta Cana, dans l’est de la République dominicaine, porte les marques de la violence de l’ouragan Fiona. L’alimentation en électricité y a été interrompue.

La station balnéaire de Punta Cana, dans l’est de la République dominicaine, porte les marques de la violence de l’ouragan Fiona. L’alimentation en électricité y a été interrompue.

REUTERS

L’ouragan Fiona, qui a gagné en puissance pour atteindre la catégorie 3 sur l’échelle de Saffir-Simpson, se dirigeait, mardi, vers les îles Turks and Caicos après avoir provoqué inondations et coupures de courant dans les Caraïbes. Avec ses vents soufflant jusqu’à 185 km/h, «Fiona est le premier ouragan majeur de la saison 2022 des ouragans dans l’Atlantique» et doit encore se renforcer, selon le Centre national des ouragans (NHC), basé à Miami.

De fortes pluies s’abattaient déjà sur ce territoire britannique d’outre-mer, a ajouté le NHC, en mettant en garde contre de «dangereuses inondations».

Punta Cana toujours sans électricité

Dans le sillage de Fiona, un homme est notamment mort en Guadeloupe, emporté avec sa maison par les flots d’une rivière en crue, un autre en République dominicaine, alors qu’il coupait un arbre, et un à Porto Rico, pendant qu’il mettait du carburant dans un générateur allumé.

Ce mardi, des précipitations et des inondations «localisées» se poursuivaient dans des régions de République dominicaine, selon le NHC. Plusieurs routes ont été inondées ou coupées par des chutes d’arbres ou de poteaux électriques dans les alentours de la station balnéaire de Punta Cana, dans l’est de la République dominicaine, où l’alimentation en électricité a été interrompue.

Dégâts «catastrophiques» à Porto Rico

À Porto Rico, Fiona a provoqué des glissements de terrain, fait tomber des arbres et des lignes électriques, rendu des routes impraticables et emporté un pont dans la ville d’Utuado. Plus de 800’000 personnes, selon les autorités, se sont retrouvées sans service d’eau potable. L’ouragan y a provoqué des dégâts «catastrophiques», selon le gouverneur de ce territoire américain, Pedro Pierluisi, et le président Joe Biden y a déclaré l’état d’urgence.

L’ensemble du territoire, qui compte plus de trois millions d’habitants, avait été privé d’électricité à l’approche de l’ouragan. Le courant n’a pour l’instant été rétabli que pour un peu moins de 300’000 personnes, soit «près de 20% du nombre total de clients», selon la compagnie électrique Luma.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires