Affaire Hamraoui: Folles révélations sur un «complot» au PSG

Publié

Affaire HamraouiFolles révélations sur un «complot» au PSG

L'agression de la footballeuse Kheira Hamraoui ne serait que la partie émergée de l'iceberg d'un complot visant à faire prolonger sa rivale Aminata Diallo. Le nom des Mbappé apparaît notamment dans l'enquête.

Aminata Diallo aurait commandité l'agression de Kheira Hamraoui.

Aminata Diallo aurait commandité l'agression de Kheira Hamraoui.

L'affaire Diallo/Hamraoui n'en finit plus de susciter des rebondissements, tous plus invraisemblables les uns que les autres. «Le Point» et «Le Parisien» révèlent ce mardi, les coulisses des pressions du clan Diallo sur le PSG, afin de faire prolonger l'internationale aux sept sélections tout en s'assurant que Kheira Hamraoui soit évincée.

L'agression de la Parisienne, pour laquelle Aminata Diallo a été mise en examen, ne serait que la partie émergée d'une vaste entreprise de déstabilisation exécutée par un certain César M., agent officieux de Diallo. Pour arriver à ces fins, l'homme aurait utilisé plusieurs leviers, comme son réseau d'influence au sein du club.

Compagnon d'une des stars de l'équipe Kadidiatou Diani, il gère également officieusement les intérêts de la meilleure joueuse Marie-Antoinette Katoto, que le PSG cherchait désespérément à prolonger. Effective depuis le début de l'été, cette prolongation aurait été conditionnée à celle de Diallo mais également au départ d'Hamraoui.

La mère de Mbappé, un temps proche du clan Diallo

Un autre nom bien connu apparaît au sein de cette affaire rocambolesque, celui de Fayza Lamari, mère de Kylian Mbappé et proches du clan Diallo. César M. n'aurait pas hésité à faire valoir cet appui. Selon les écoutes effectuées par la police, la maman du champion du monde aurait également pesé pour permettre à Diallo de prolonger son bail dans la capitale française.

Fayza Lamari explique en avoir discuté de manière «informelle et désintéressée» avec les dirigeants dans le cadre d'un projet de documentaire abandonné depuis. Elle assure également avoir «pris ses distances» avec Diallo.

Pour arriver à ses fins, César M. aurait également utilisé des moyens bien moins conventionnels, faisant pression sur le club parisien en menaçant de révéler des accusations d'agressions sexuelles visant l'ancien entraîneur Didier Ollé-Nicolle. Une affaire finalement révélée au grand public pour laquelle l'ex-coach a été blanchi.

L'agent d'influence ne serait pas non plus étranger à la campagne de déstabilisation qui a visé Hamraoui en interne (NDLR: des appels anonymes ont été passés à des joueuses du club) mais également sur les réseaux sociaux, ainsi que dans la sphère médiatique. Le journaliste d'investigation Romain Molina est notamment mis en cause.

Enfin, l'équipe de France féminine était également dans le viseur du duo César M-Diallo, selon les écoutes. Comme au PSG, l'objectif était que la sélectionneuse Corinne Diacre ne choisisse plus Kheira Hamraoui pour faire de la place à Diallo.

Un extrait d'une conversation entre Diallo et un autre interlocuteur illustre l'état d'esprit de l'internationale aux sept sélections: «Sale pute! Vous croyez que c’est un jeu bande de bâtards? Apparemment, on est une bande de caïds à Paris? Une bande de banlieue? Corinne, t’inquiète pas c’est prévu!! Dès que c’est prolongé au PSG, tu vas voir elle!».

Aminata Diallo remise en liberté sous contrôle judiciaire

La footballeuse Aminata Diallo, mise en examen vendredi dernier pour «violences aggravées» et «association de malfaiteurs» et placée en détention provisoire, a été remise en liberté mercredi et placée sous contrôle judiciaire, a indiqué le parquet de Versailles à l'AFP.

Considérée comme la commanditaire de l'agression de son ex-coéquipière au Paris SG Kheira Hamraoui fin 2021 à Chatou (Yvelines), la joueuse a participé mercredi au débat devant le juge des libertés et de la détention (JLD). Dans cette affaire, quatre hommes ont également été mis en examen pour «association de malfaiteurs» et «violences aggravées».

(th)

Ton opinion

2 commentaires