Politique au Luxembourg – Frank Colabianchi cède sa place à Monique Smit-Thijs
Publié

Politique au LuxembourgFrank Colabianchi cède sa place à Monique Smit-Thijs

BERTRANGE – Celui qui dirigeait la commune depuis treize ans a annoncé mardi son départ, pour des raisons personnelles.

Le bourgmestre cède la place à son échevine.

Le bourgmestre cède la place à son échevine.

Editpress et DP

Une page se tourne à Bertrange, avec le départ de Frank Colabianchi (DP), bourgmestre depuis février 2009. La commune de 8 500 habitants a annoncé mardi son départ, dans un communiqué laconique. L’intéressé, interrogé par L’essentiel, précise s’en aller «pour des raisons personnelles».

«J’ai passé 32 ans au conseil communal, sans interruption, dont treize années en tant que bourgmestre. Au bout d’un moment, il faut se demander: "Est-ce que je veux continuer"», expose-t-il. Finalement, «le 1er mars, tout cela sera du passé». Frank Colabianchi précise avoir pris la décision en accord avec ses deux enfants, âgés de 23 et de 21 ans. Même si la décision a été réfléchie, l’élu n’exclut pas qu’il pourrait avoir «un peu de regret, car c’était une expérience formidable». La politique n’est pas pour autant terminée pour Frank Colabianchi, qui va rester député, un poste qu’il occupe depuis décembre 2018. Il est en plus prêt à rempiler lors des prochaines élections, en 2023. «Si le DP fait encore appel à moi, je répondrai présent, comme toujours», sourit-il.

À Bertrange, la commune a annoncé mercredi, que le poste devait revenir à Monique Smit-Thijs. Également membre du DP, elle était jusqu'à présent échevine.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Ton opinion