Football – Fusées contre lacrymos dans un stade grec

Publié

FootballFusées contre lacrymos dans un stade grec

La police anti-émeute a dû faire usage de gaz lacrymogènes pour mettre fin aux incidents entre supporteurs du PAOK Salonique et du Rapid Vienne avant le match aller des barrages de l'Europa League, ce 23 août à Salonique.

Le début de la rencontre a même été retardé de cinq minutes afin de permettre la dissipation de la fumée.

Environ 800 supporters du Rapid se sont déplacés en Grèce pour soutenir leur équipe et ont été accueillis par leurs vis-à-vis du PAOK à l'extérieur du stade, leur lançant des pierres, des bouteilles et des fusées.

Une fois à l'intérieur du stade, les supporters des deux camps ont poursuivi leur bataille pendant dix minutes, obligeant la police à intervenir pour mettre fin aux violences et permettre le démarrage de la partie.

(L'essentiel Online/afp)

Ton opinion