Irlande-Luxembourg – «Gerson Rodrigues est un danger permanent»
Publié

Irlande-Luxembourg«Gerson Rodrigues est un danger permanent»

Auteur du but de la victoire du Luxembourg (0-1) samedi contre l’Irlande, Gerson Rodrigues a montré qu’il pouvait faire basculer un match.

Gerson Rodrigues a inscrit l'unique but du Luxembourg face à l'Irlande.

Gerson Rodrigues a inscrit l'unique but du Luxembourg face à l'Irlande.

Alors que le score était encore vierge à cinq minutes de la fin du temps réglementaire entre le Luxembourg et l’Irlande samedi, Gerson Rodrigues a pris ses responsabilités pour convertir le bon match du Luxembourg en une victoire importante contre une nation 42e au classement FIFA. L’attaquant du Dynamo Kiev a su transformer une déviation anodine de Leandro Barreiro dans les trente mètres irlandais en une balle de but en déclenchant une frappe chirurgicale venue se loger dans le petit filet du gardien Gavin Bazunu.

Muet lors des cinq derniers matches, l’ancien du Fola a réussi à faire ce que sa sélection attend de lui: être décisif. Et sa course pour venir célébrer son but dans les bras de son sélectionneur, Luc Holtz, en dit long sur son soulagement après ce coup de canon qui permet au Luxembourg de compter déjà un succès après son seul match des qualifications à la Coupe du Monde 2022. «On s’est embrassé, on s’est serré très fort», a expliqué Luc Holtz qui a tenu à «tirer son chapeau» à son joueur en conférence de presse.

«J'aimerais en voir davantage»

En fin de première mi-temps, Gerson Rodrigues était déjà passé tout près d’ouvrir le score après avoir tenté un lob de grande classe à vingt-cinq mètres des cages de l’Irlande. Bien travaillé, le ballon était retombé juste sous la barre, mais Gavin Bazunu avait finalement réussi à le repousser. «Le lob de la première mi-temps montre la qualité individuelle dont il dispose. C’est un danger permanent», s’est enthousiasmé son sélectionneur.

Mais Luc Holtz attend encore plus de son leader offensif: «J’aimerais en voir davantage. C’est quelqu’un qui peut rivaliser avec des adversaires physiques, comme ça a été le cas aujourd’hui (samedi). Il n’y a qu’à voir le nombre de fautes qu’ils ont faites sur lui». Après une prestation faite de coups d’éclat contre l’Irlande, Gerson Rodrigues semble aussi être en mesure de pouvoir peser encore plus dans les offensives de son équipe. Et si le Luxembourg veut rêver de pouvoir accrocher quelque chose contre le Portugal mardi, nul doute qu’il aura à nouveau besoin d’un Gerson Rodrigues très inspiré.

(De notre envoyé spécial à Dublin, Nicolas Grellier)

Ton opinion