Françoise et Michel – «Gino adore, nous souffrons»

Publié

Françoise et Michel«Gino adore, nous souffrons»

Après l’échauffement, qui entre temps est devenu un grand standard et presque un réflexe, entraînement intensif concentré sur la musculation : abdominaux, bras, épaules. Nous ne vous disons que ça … Notre coach, Gino, a sorti la grosse artillerie, tout ce que nous avions fait jusque-là n’était que de la rigolade ! Nous ne vous racontons pas les douleurs aux triceps … plus moyen de plier les bras sans hurler ; même dans notre sommeil, Gino, notre coach, continue à hanter nos corps et à nous torturer !

Nous vous recommandons particulièrement les pompes inversées (de bas en haut …) ou encore le flip-flap alterné des jambes sans jamais les poser à terre ! Gino adore, nous souffrons. Ceci dit, nous avons amélioré notre vitesse d’environ 12% sur 10 km endéans 6 à 8 semaines d’entraînement ! Comme quoi la méthode « Gino » porte ses fruits bien que ces derniers jours, les douleurs sont tellement intenses qu’on se demande si on arrivera encore à mettre un pied devant l’autre?

Cerise sur le gâteau, la session de jeudi s’est terminée sur une séance de sophrologie ; comme d’habitude, Françoise était hyper concentrée et Michel s’est endormi … relaxation optimale!

Entraînement de la semaine:

Dimanche: 5 km « plein tube » après un « gros déjeuner » bien arrosé ; dur dur pour le corps, l’idéal pour éliminer les toxines ultra rapidement
Lundi: 8 km pour Françoise et 600 km pour Michel … en voiture
Mardi: torture musculaire avec Gino
Mercredi: 8 km pour Michel, vacances pour Françoise
Jeudi : re-torture musculaire avec Gino
Vendredi: pommade antidouleur sur tous les muscles et massage
Samedi: probablement 16 à 20 km en forêt

Ton opinion