Protection des données – Google perquisitionné en Corée du Sud

Publié

Protection des donnéesGoogle perquisitionné en Corée du Sud

Le géant d’Internet est soupçonné d’infraction à la loi sur les données privées.

La petite voiture munie d'une caméra serait-elle parfois indiscrète? (photo afp)

La petite voiture munie d'une caméra serait-elle parfois indiscrète? (photo afp)

Google aurait enfreint la loi en recueillant des données personnelles pour alimenter son logiciel Street View. La police sud-coréenne a donc perquisitionné les bureaux du site Internet, dont les responsables n’ont pas voulu faire de commentaires dans l’immédiat.

Seize policiers ont été mobilisés pour mener la perquisition qui a duré plusieurs heures. La police a saisi des disques durs et d'autres matériels. Après leur analyse, le personnel de l'entreprise pourrait être interrogé.

Le logiciel de cartographie Street View, lancé en 2007, fournit des vues panoramiques en trois dimensions de rues dans le monde entier, permettant aux usagers de s'y déplacer virtuellement comme s'ils s'y promenaient.

En 2005, Séoul avait déjà fait part de sa préoccupation concernant le logiciel Google Earth qui montrait des photos satellite de sites sensibles dans le pays, théoriquement toujours en guerre avec la Corée du Nord.

Le géant de l'Internet fait déjà l'objet d'enquêtes dans plusieurs pays pour vérifier que ses caméras dont les films sont disponibles en libre accès sur Internet n'ont pas recueilli d'informations à caractère privé.

lessentiel.lu avec afp

Ton opinion